mercredi 31 août 2016

C'est la fin du mois, qu'avez vous lu? #14

  J'adore le rendez-vous hebdomadaire "C'est lundi, que lisez-vous?" Mais comme parfois, d'une semaine à l'autre, je lis encore le même livre, il est difficile pour moi de faire ce post toutes les semaines. Alors j'ai décidé de le mensualiser!

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? 

Croque-Notes de Jacques Lévêque
A chacun sa croix de Philippe Gitton
Le poids des régimes de Sophie Deram
La ménagerie de Sarah Bernhardt de Jean-Luc Komada
 Insatiable de S.C. Stephens
Eternels 5 et 6 de Alyson Noël
La pierre de lune de Evelyne Contant
The air he breathes de Brittany C. Cherry
Les gardiens de Ga'Hoole 1 de Kathryn Lasky  
Jeux insolents de Emma M.Green
Jeux interdits de Emma M.Green

 Et le mois prochain, que lirez-vous?

Intrépide de S.C. Stephens
Confess de Colleen Hoover
La 5ème vague 1 et 2 de Rick Yancey
 Les gardiens de Ga'hoole 2 de Kathryn Lasky
Ne retournez jamais chez une fille du futur de Nathalie Stragier

 Et vous, qu'avez-vous lu? 


lundi 29 août 2016

Vos lectures #140: Jeux insolents de Emma M. Green (2 vol.)

Couverture de Jeux Insolents: l'intégral  Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l’arrogance et le sex-appeal poussés à l’extrême. Synonymes : ex-demi-frère et ex tout court, mais surtout roi des emmerdeurs.
À 15 ans, il était mon pire ennemi. À 18 ans, mon premier amour. À 25 ans, je le retrouve, par le plus triste hasard de la vie… Sauf qu’il est redevenu tout ce que je déteste. Que je dois à nouveau cohabiter avec lui. Que les drames nous poursuivent et qu’aucun de nous ne s’en est jamais remis.
Liv Sawyer et Tristan Quinn se déchirent autant qu’ils s’attirent, et ça fait dix ans que ça dure !









 Mon avis:
  Il faut bien reconnaître que cette histoire réuni beaucoup (beaucoup) de choses qui m'agacent dans les romances. Pourtant je l'ai adorée!!!
  Tout d'abord, Tristan. Le rebelle qui se fout de tout et très très arrogant. Si d'habitude cette arrogance peut me sortir par les yeux, ici elle est touchante. C'est un personnage très attachant. Son histoire, sa mère ignoble, son adorable petit frère, tout est là pour rendre Tristan aussi craquant que possible. 
   Liv elle, a un sacré caractère. Mais j'aime son répondant qui donne une belle force à leurs joutes verbales. J'ai aimé aussi que, par contraste avec la nature rebelle de Tristan, l'auteure n'en fasse pas une intello première de la classe. 
  Leur relation est magnifique. Bien travaillée, les sentiments et les conflits intérieurs sont loin d'être lassants comme cela arrive souvent. De plus, l'impact du jugement des autres est dérangeant et très vrai. L'auteure sait parfaitement jouer avec nos sentiments et nos nerfs.  On sent la tension entre tous les personnages et dès le début on sent que quelque chose de grave va se passer. 
  Les autres personnages sont tout aussi attachants. Je suis en admiration devant les relations de Tristan et de son petit frère et celle de Liv et son père . Quant à sa grand-mère elle est tout simplement fabuleuse.
  Et la fin de se livre m'a vraiment chamboulée! Ce drame, je ne l'avais pas vu arriver et il va complètement changer la donne. Impossible d'attendre pour lire la suite!




Couverture de Jeux Interdits - L'intégrale "A 15 ans, j'ai rencontré mon pire ennemi. Sauf que Tristan Quinn était aussi le fils de la nouvelle femme de mon père. Et que ça faisait de lui mon demi-frère. Entre nous, la guerre était déclarée. Et on n'a pas tenu deux mois sous le même toit.
A 18 ans, le roi des emmerdeurs revient du pensionnat où il a été envoyé pour le lycée. Il a son diplôme en poche, les yeux les plus perçants qui soient et un sourire insupportable que j'ai envie d'effacer de sa gueule d'ange. Ou d'embrasser, juste pour le faire taire..."
  Entre Liv et Tristan, c'est à celui qui tiendra le plus longtemps. Sans craquer. Sans commettre un meurtre. Ou pire, sans tomber éperdument amoureux... Quand l'amour est plus fort que tous les interdits.  





Mon avis:
Heureusement, cette suite a été largement à la hauteur de mes espérances. J'ai adoré retourner à Key West retrouver tous ces personnages. 
  Tristan a ici 25 ans. Toujours a la recherche de son petit frère, il est clair que son caractère ne s'est pas arrangé. Il s'est volontairement coupé des autres et on a qu'une envie, le réconforter pour le faire sourire a nouveau. Toujours aussi maladroit avec Liv, leurs piques sont toujours présentes. Et si parfois elles restent drôles comme lorsqu'ils étaient ados, la plupart sont très violentes tant les douleurs sont à vifs.
  Liv est de retour sur l'île dans des circonstances terribles. Difficiles de ne pas avoir la larme à l'oeil lors de certains passages. Plus fortes qu'avant elle est devenue une femme sûre d'elle mais toujours traumatisée.
  Les scènes entre les deux jeunes gens sont souvent intenses mais la disparition du petit Harry les empêche clairement d'avancer. En effet, difficile de se construire un avenir alors que Tristan se sent toujours responsable.
  J'avais un peu peur d'être lassée au bout d'un moment mais je dois dire que l'auteure écrit tellement bien que j'ai eu surtout du mal a décrocher. 
  Ses personnages sont terriblement attachants mais Tristan, Liv et Sienna sont assez anxiogènes. Près d'eux Bonnie et Betty-Sue jouent le rôle de la soupape pour que rien n'explose
   Et même si parfois, on a l'impression de ne pas avancer, il faut bien reconnaître que lorsque tout  se dégoupille, la surprise est totale!

Bilan de la saga: Une excellente surprise! J'ai bien fait de suivre les conseils de mes copines! L'écriture de Emma M. Green est addictive et fluide. On ne s'ennuie pas une seconde. Elle a su créer des personnages forts en caractères, attachants, drôles et complexes. Il ne fait aucun doute que je vais très vite lire d'autres livres d'elle!  
 

vendredi 26 août 2016

Vos lectures #139: The Elements de Brittainy C. Cherry

Couverture de Elements, Tome 1 : The Air He BreathesTout le monde m'avait avertie au sujet de Tristan Cole.
- Garde tes distances avec lui, me disait-on.
- Il est cruel.
- Il est froid.
- Il est bousillé.
C'est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.
Mais je n'ai pas pu agir de la sorte. J'ai reconnu la désolation qu'il portait parce qu'elle était comparable à celle qui m'habitait, et je l'ai acceptée. Lui et moi, nous étions des coquilles vides. Nous étions tous les deux à la recherche d'autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.
C'était peut être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.


Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates!

Note:
✯✯✯✯✯

Mon avis:
   L'entrée en matière est brutale. Le ton est vite donné. Le deuil, la perte fracassante d'un être cher. C'est le thème principal de ce livre bouleversant. 
  Tristan est renfermé, brutal, seul. Elizabeth tente, elle, de refaire surface pour sa petite fille. Tous deux victimes d'un drame terrible, leur rencontre va changer la donne. 
   Auparavant seuls pour surmonter leur deuil, ils vont s'accrocher l'un à l'autre pour refaire surface. Malgré les médisances des mégères de leur petite ville, malgré les obstacles, malgré les barrières qu'ils vont se mettre eux-même, la vie va pourtant reprendre.
  L'auteure a parfaitement su retransmettre leur douleur. Le ton est souvent poétique très doux, en contraste avec la violence des sentiments ressentis. Et si certains détails étaient parfois prévisibles, j'ai eu énormément de surprises. J'ai été happée par cette histoire prenante et intense.
  J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai été en colère et surtout je adoré ces personnages si forts, si bien décrits, si humains. Difficile pour moi d'en dire plus, cela pourrait enlever le plaisir de le lire et altérer les émotions que cette histoire offre...
   Je ne sais pas quand le tome 2 de cette série sortira, mais je suis dore et déjà fan de l'écriture de Brittainy C. Cherry, alors il est évident que je le lirai! 


"Tout les oppose mais rien ne pourra les séparer"
C'est l'histoire d'une amitié entre deux personnalités contraires, issues d'un milieu social différent, qui se transforme en une rencontre amoureuse.
Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu'à devenir une drogue l'un pour l'autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l'un sans l'autre ? 



Note:
✯✯✯✯✯






Mon avis:
  Ce titre est parfait. The Fire est parfaitement représentatif de Lo, ce garçon plein de colère qui brûle la vie par les deux bouts. 
  Il faut bien reconnaître que son enfance a été atroce. Il était impossible pour lui de s'en sortir sans séquelles. Lo est un homme tellement attachant. C'est un anti-héros dans tous les sens du terme pourtant. L'auteure le fait aller jusqu'en enfer et c'est rien de le dire. 
  Alyssa a elle aussi son bagage émotionnel bien chargé. Mais si Lo représente la nuit, elle, elle est plutôt solaire. C'est une battante comme on en voit peu. Et elle ne se bat pas que pour elle. Elle se bat pour les autres mais surtout pour Lo. Pas une fois elle ne baisse les bras. Ce qu'elle supporte pour lui ne la rend pas faible a mes yeux. Cela la rend encore plus magnifique. 
  Les personnages secondaires sont aussi vraiment bien travaillés. Le frère de Lo et la soeur de Alyssa sont très important et voir cette drôle de famille dysfonctionnelle lutter pour s'en sortir est très beau. Ils traversent de telles épreuves!
  En fait, la romance entre Lo et Alyssa passe vraiment au second plan. La reconstruction et le pardon sont plutôt le centre du roman. Certes leur relation évolue et leurs sentiments sonnent juste. Mais le fait d'apprendre à vivre l'un sans l'autre en surmontant tout le reste est essentiel. Parce que finalement, il existe toutes sortes d'addictions qui peuvent être toxiques.  
  Je crois que je suis vraiment amoureuse de la plume de cette auteure. Elle aborde des sujets vraiment difficiles, va jusqu'au bout, torture ses héros avec des détails horribles mais crédibles. Elle transmet merveilleusement bien les émotions et j'ai eu très souvent les larmes aux yeux. Certaines scènes étaient particulièrement touchantes et intenses.  
  Et, encore une fois, j'ai rarement trouvé qu'un titre collait aussi bien à la peau du héros!   

jeudi 25 août 2016

Vos lectures #138: A chacun sa croix de Philippe Gitton


  
A travers différents nouvelles, Philippe Gitton conte avec tendresse et humour les histoires de parisiens résidant dans un quartier populaire du XVIIIème arrondissement, à proximité du marché de La Chapelle. Il relate l'évolution des personnages, dans leur quotidien, personnel ou professionnel, à travers leurs joies et leurs peines, leurs petits soucis ou leurs drames.

 Ce livre a été lu dans le cadre de mon partenariat avec Publishroom, maison d'auto-édition. Vous pouvez retrouver cette histoire sur cette page ici!


Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates!





Mon avis:
Les nouvelles sont par principe très courtes, et ici encore plus puisque certaines ne font que deux ou trois pages. Difficile donc de s'attacher aux personnages, ou de s'identifier. Mais la ballade reste plaisante puisque toutes sont très différentes et les sujets abordés très variés.







lundi 22 août 2016

Vos lectures #137: Les gardiens de Ga'Hoole de Kathryn Lasky (16 vol. partie 1)

Couverture de Les gardiens de Ga'Hoole, tome 1 : L'enlèvementLe monde se mit à tournoyer comme une toupie. Les aiguilles du vieux sapin se brouillèrent sur le ciel noir, puis le sol de la forêt se rapprocha à une vitesse étourdissante.
Pris de nausée, Soren essaya désespérément d'agiter ses petites ailes rabougries. En vain "Ça y est, je suis mort, pensa-t-il. Écrabouillé. Trois semaines que j'ai brisé ma coquille, et c'en ai fini de moi!"
Mais quelque chose amortit soudain sa chute. Une poche d'air ? Un coussinet de vent ? Ou bien une douce brise qui se serait faufilée entre ses touffes de duvet ? Le temps se figea. La courte vie de Soren défila sous ses yeux, dans le moindre détail, depuis son tout premier souvenir...


Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates



 
Mon avis:
 J'ai été attirée par ce livre lorsque j'ai compris que le héros était...une chouette! J'étais curieuse de voir comment l'auteur allait nous permettre de nous identifier a un héros hors du commun. 
  Je n'ai pas vraiment pu m'identifier finalement, mais j'ai adoré découvrir ce livre pour le moins original. 
  D'une écriture très fluide, l'auteur nous entraîne à la rencontre de l'adorable Soren kidnappé alors qu'il ne sait pas encore voler. Sa vie dans le nid, près de ses parents aimant est très bien décrite. De nombreuses cérémonies célèbrent les différentes étapes de sa jeune vie un peu comme chez les humains. Au passage, nous apprenons le mode de vie des chouettes effraies
  Ainsi Soren est désarment de gentillesse. Dès lors qu'il comprend ce qu'il lui arrive, il n'aura de cesse de se battre, ne pas baisser les bras les ailes. Particulièrement attachant, on le voit grandir et découvrir avec rudesse la vie hors du nid auprès de chouettes malfaisantes.
  Près de lui, Gylfie, une jolie chevêchette elfe . Un peu plus âgée, elle est pleine de malice et prête à tout pour se sauver
   Ensemble, ils vont faire front pour tenter de se sauver et de retrouver leurs familles. 
   Vraiment pour jeune public, j'ai tout de même été happée par cet univers dans lequel des nombreux thèmes sont abordés, tels que la confiance en soi, l'inné et l'acquis, la volonté et surtout l'amitié.