lundi 26 décembre 2016

Vos lectures #159: Ten tiny breaths de K.A. Tucker (3 vol.)

Couverture : Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire  La vie de Kacey a explosé. Ses parents, sa meilleure amie et son petit ami sont morts dans un accident de voiture dont elle est la seule rescapée. Souhaitant échapper à son passé, à une tante et un oncle peu scrupuleux, Kacey achète deux tickets de bus et part à l'aventure pour Miami avec Livie, sa sœur de 15 ans. Elles s'installent dans un petit immeuble et font connaissance de leurs voisins. En particulier, la pimpante Storm et le beau et mystérieux Trent ...
  Nouvelle vie, nouveau job, nouveaux amis, Kacey parviendra-t-elle à chasser tous les démons qui la rongent ? 











Mon avis:
 Ce livre a été un gros coup de coeur tant je me suis attachée aux personnages. Pas une seconde je n'ai imaginé que la fuite en avant des deux soeurs allait se dérouler ainsi. D'ailleurs la fin, pleine d'émotion m'a totalement prise au dépourvu!
  J'ai adoré Kacey. C'est une fille brute, à fleur de peau, meurtrie physiquement et psychologiquement. Ses phrases sont assassines, piquantes à souhait et, malgré le thème dramatique, j'ai beaucoup ri.
  Le deuil est très bien abordé. Compte tenu du drame, l'auteur aurait largement pu verser dans le larmoyant ou le gore en ajoutant des détails qui n'auraient pas lieu d'être. Au lieu de ça, beaucoup de pudeur, de finesse et une touche d'humour pour alléger l’atmosphère parfois pesante tant la douleur est bien dépeinte. Chaque personne réagi à un décès de manière différente et celle de Kacey est vraiment bien écrite.
   Le fait aussi de faire rencontrer de nouveaux personnages particulièrement adorables donne la touche de positivité qui sort ce livre du lot.
   D'un sujet grave, l'auteur en a fait une histoire lumineuse, pleine d'espoir et de pardon avec tout une kyrielle de personnages tous plus magnifiques les uns que les autres qui prouvent que les apparences sont très souvent trompeuses.
Et avec tout ça, son message de prévention contre l'alcool au volant frappe en plein coeur.
 




Couverture : Ten Tiny Breaths, Tome 2 : Mentir   Depuis la mort de ses parents, Livie se répète en boucle les dernières paroles de son père : « Rends-moi fier. » Elle a organisé sa vie en fonction de ces quelques mots. Elle intègre l'université de Princeton avec un seul plan en tête : obtenir les meilleures notes et être admise en médecine. Seulement, Livie n'avait pas tout prévu : ni de partager sa chambre avec une sympathique fêtarde à qui elle ne peut rien refuser, ni toutes ces soirées arrosées dans lesquelles celle-ci l'entraîne, et encore moins de croiser le chemin du beau et ténébreux Ashton. Pour la première fois de sa vie, elle est confrontée à des choix, et elle sent qu'il est temps de ne plus se laisser dicter sa vie... 









Mon avis:
  Cette fois, c'est Livie que nous découvrons un peu mieux. Elle est devenue l'étudiante idéale: Intelligente, sérieuse, timide, bref, bien trop parfaite pour que son père soit fier d'elle. Grâce à Kacey et au Dr Stayner, un psychiatre fabuleusement excentrique, elle va devoir apprendre à lâcher prise. Et même si leurs méthodes ne sont pas très orthodoxes, elles provoquent quelques situations très drôles.
   Avec encore une fois beaucoup de finesse, K.A. Tucker nous montre une autre forme de deuil. Celui de Livie est plus discret mais tout aussi pesant. Apprendre que la vie n'est pas toute tracée va être un rude choc pour elle. La voir s'ouvrir enfin, repousser ses limites la rend vraiment attachante d'autant qu'elle dans la période charnière du passage de l'adolescence à l'âge adulte. Totalement perdue, en proie aux doutes et à des sentiments nouveaux pour elle, elle a énormément de mal à gérer tout ça.
 Encore une fois, de nouveaux personnages tout aussi fabuleux que dans le premier tome apparaissent. J'ai adoré les découvrir tous autant qu'ils sont, même si ce n'est que superficiellement pour certains.
  Très différent du premier tome, j'ai beaucoup aimé aussi celui-ci que j'ai trouvé plus léger émotionnellement. J'espère que le troisième sera dans la même lignée! 


Couverture : Ten Tiny Breaths, Tome 3 : Saisir   Être le propriétaire d'un club de striptease n'est pas reposant tous les jours. Pourtant Cain prend son job très au sérieux. Il s'occupe de ses employés et en particulier des femmes en restant fidèle à sa mission, les sauver sans jamais les toucher. Mais quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Cain comprend très vite que garder son self-control en cotoyant la blonde explosive va devenir très compliqué. Mais qui est Charlie Rourke ? A qui cherche- t-elle à échapper ? Pourquoi veut-elle disparaître ? Un nouveau roman exaltant, sexy et rempli de suspense.












Mon avis:
 Bien plus sombre que les deux premiers tomes, ce volet aborde des sujets plus difficiles. Kacey et Livie sont rarement évoquées mais comme nous connaissons déjà Caïn, ce n'est pas dépaysant. 
  Celui-ci s'avère être un personnage vraiment adorable, très droit. Après un passé difficile j'ai trouvé qu'il a donné un sens magnifique à sa vie. C'est original d'ailleurs, car je n'avais jamais croisé un tel choix de vie dans mes lectures! 
  Charlie aussi s'est avérée très complexe et intéressante. Je l'ai trouvé forte dans son attitude lors certaines situations et j'ai adoré la relation qu'elle et Caïn se créent. Elle est longue a démarrer mais pas une seconde cela ne m'a gênée. J'ai trouvé ça très doux au contraire et parfaitement en phase avec le fond de l'histoire.
  Même si je regrette l'absence des deux héroïnes précédentes, j'ai vraiment passé un excellent moment!

Bilan de la saga: Une superbe trilogie. Chaque tome a été pour moi une superbe découverte. De plus, aucun des trois ne suit le même schéma et c'est très agréable. Tour à tour, K.A. Tucker a su adapter l'ambiance et le thème de chaque histoire à son personnage principal. Cela permet au lecteur de passer par toute une palette d'émotions et de sentiments. C'est avec une pointe de tristesse que je quitte le Penny's qui m'a permis de découvrir des personnages formidables!

mardi 13 décembre 2016

Vos lectures #158: La vie en face...ne vous déplaise de Anne Dejardin

  C’est l’histoire d’une vie de femme, appréhendée par ce que l’auteur en découvre à travers son écriture comme si elle ne comprenait sa vie réelle avec ses moments drôles, tendres, durs qu’en osant les regarder seulement une fois qu’elle en a fait de l’écriture. Comment se débrouille-t-on avec la vie réelle quand on ne vit qu’au travers du prisme de l’écriture ? Que fait-on des chocs et des bouleversements que la vie nous impose quand on n’est pas doué ou armé pour se coltiner le quotidien ? C’est le chemin que l’auteur vous propose de suivre en sa compagnie et selon sa vision du monde tour à tour ironique, acérée ou idyllique, à moins que ce ne soit un mélange des trois, à une période qui n’est pas simple dans la vie d’une femme, lorsque celle-ci se retrouve sans âge, hors du temps, plus jeune certes mais pas encore vieille…

Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom, vous pouvez le trouver ici



Mon avis:
 L'étape de la retraite est loin d'être une étape simple à passer. C'est un peu comme si l'on changeait notre identité et que l'on devait s'en construire une autre. Et si l'écriture de l'auteure nous raconte cette douleur avec beaucoup de poésie, je n'ai pas réussi à accrocher. 
  En fait j'aurai aimé un peu plus d'optimisme. Peut-être parce que je met toujours un point d'honneur à trouver quelque chose de positif à toutes choses. 
  Cependant, je comprends la démarche de cette écriture. Je me doute que cela a dû être salutaire à l'auteure. Retracer son passé, appréhender différemment l'avenir, tout cela doit faire un bien fou! Mais je n'ai pas pu m'identifier et j'ai hélas rapidement décroché et je le regrette parce qu'habituellement j'adore les auto-biographies. 

Vos lectures #157: Driven de K.Bromberg (4 vol.)


  Je suis l'exception à la règle.
  Dans un monde rempli de femmes prêtes à tout, je suis un challenge pour le douloureusement séduisant Colton Donavan. Un homme habitué à obtenir tout ce qu'il désire.
Colton est entré dans ma vie telle une tornade : me privant de mon contrôle, testant mes vulnérabilités au-delà de leurs limites, et perçant les murs protecteurs érigés autour de mon coeur. Déchirant le monde que j'avais si précautionneusement bâti avec de la structure et de la discipline.
  Je ne peux pas lui donner ce qu'il désire, et il ne peut pas me donner ce dont j'ai besoin. Mais après avoir entrevu les sombres secrets qui se cachent derrière son âme blessée, puis-je vraiment m'en aller?
  Notre alchimie sexuelle est indéniable. Nos besoins individuels d'avoir le contrôle est irréfutable. Mais lorsque nos mondes s'entrechoquent, l'alchimie est-elle suffisante pour nous rapprocher ou nos secrets nous sépareront-ils à jamais ?




Mon avis: 
 J'ai commencé cette lecture sur les conseils de mon amie B. Et il faut bien reconnaître que j'ai trouvé l'histoire longue à démarrer et surtout elle sent un peu le réchauffé.    
  Pourtant, j'ai quand même beaucoup aimé Rylee. C'est une femme qui a de la répartie et qui refuse de céder. Souvent, de guerre lasse l'héroïne fini par céder à toutes les demandes. Mais ici, j'ai pu apprécier le fait qu'elle hurle, argumente et refuse les conditions de Colton.
  Colton justement qui est franchement insupportable. Cependant, heureusement, au fil des pages, l'auteure à su nous faire percevoir les failles du jeune homme et elle a un certain talent pour garder le suspense parce même à la fin du livre (et une fin surprenante!) on ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé pour le rendre ainsi.
  Parce que, évidement, tous les deux ont de graves blessures venant tout droit d'un passé pas des plus joyeux! Alors oui, TOUS les codes des romances sont là: le mauvais garçon franchement pénible, la fille fragile mais qui ne se laisse pas faire, les gros secrets qu'ils cachent tous les deux et l'attraction sexuelle entre les deux personnages torturés, sans oublier la vilaine superbe ex qui veut remettre le grappin sur le beau gosse!
  Mais encore une fois, mon coeur de midinette à cédé et j'ai bien accroché avec ce premier tome. Rylee est adorable et son dévouement envers les gamins du foyer est très beau. Colton semble terriblement souffrir et on n'attend qu'une chose, savoir ce qu'il lui est arrivé!  Donc vite! Je saute sur le tome 2!

  Qu'arrive-t-il lorsque la dernière personne à laquelle vous pensez se trouve être celle que vous allez essayer de garder à tout prix ?
  Colton a volé mon coeur. Il n’était pas supposé le faire et je suis sûre que je ne voulais pas de lui, mais il a chamboulé ma vie, a enflammé des sentiments que je pensais mort pour toujours et a alimenté une passion que je pensais inexistante.
  Rylee est arrivée dans ma vie. Maintenant, je pense que je ne serais jamais plus le même. Elle a aperçu le plus sombre en moi et pourtant elle est toujours là, se bat toujours pour moi. Elle est sans aucun doute une sainte et je suis très certainement le pécheur.
  Comment la seule chose qu'aucun de nous ne voulait ni n’attendait lors de cette nuit fatidique nous force à nous battre pour le garder ?







Mon avis:
   Même si ce second tome n'a rien de nouveau, il m'a tout de même accrochée. Ici, il est plus question de la manière dont Colton va gérer cette relation à laquelle il ne pensait pas et surtout qu'il ne voulait pas. Il ne pose pas de mots sur ces traumatismes de l'enfance mais impossible de ne pas comprendre ce qu'il a subit avec les détails sordides de ces cauchemars.Freinant des quatre fers, c'est finalement Rylee qui se bat seule pour sauver leur relation tumultueuse. Je dois dire d'ailleurs qu'elle fait preuve de beaucoup de patience! Entre les filles qui gravitent autour de Colton sans même se cacher et les phrases assassines de celui-ci, elle a du pain sur la planche!
  Avec tout ce qu'ils subissent, le couple tient tant bien que mal la route, jusqu'au point de non retour. Leur fierté à tous les deux, bien mal placée va tout remettre en question! Quant à la fin, elle donne encore une nouvelle place à Rylee dans la vie de Colton et j'ai hâte de découvrir comment cela va évoluer!



  La vie est pleine de moments. De grands moments. De petits moments. Et aucun d'entre eux sont sans conséquences.
  Chaque moment vous prépare et va définir votre vie. Vous devez surmonter toutes vos peurs, affronter les démons qui vous poursuivent et nettoyer le poison qui se cramponne à votre âme ou vous risquez de tout perdre.
Le mien a commencé à la minute où Rylee est entrée dans ma vie. Elle m'a fait me ressentir entier lorsque que je pensais que je ne pourrais jamais être qu’incomplet.      Devenue un élément de ma vie, je ne savais pas que j’en avais besoin. Oui, elle vaut la peine de se battre mais comment voulez-vous vous battre pour quelqu'un que vous ne méritez pas?









Mon avis:
  Ce troisième tome est chargé en émotion tant pour Rylee que pour Colton. Celui-ci est sur le point de faire la paix avec son passé tandis que Rylee subit le pire des affronts.
  De plus, des rebondissements vraiment surprenants donnent lieu à des scènes très belles et intenses. Par contre, encore une fois le jeu de "tu m'aimes, je te repousse, tu me repousses, je t'aime" devient lassant. On a parfois l'impression que Rylee se bat contre des moulins à vent et que Colton stagne énormément sur le plan émotionnel. 
  Heureusement, les personnages qui gravitent autour des deux héros sont très attachants eux aussi et on a vraiment envie d'en découvrir beaucoup plus sur eux. Pour autant, je ne suis pas sûre que le tome 4 soit nécessaire. Je vais tout de même le lire, en espérant être surprise!


  Colton et Rylee sont de retour, plus chauds, tendres et passionnés que jamais. ACED est un nouveau chapitre de leur histoire d'amour.
  Six ans après leur rencontre, Colton et Rylee sont de retour, plus chauds, tendres et passionnés que jamais. ACED est un nouveau chapitre de cette histoire d'amour.
ACED, (Saison 4 de la Série Driven) dont l'action se situe à Los Angeles (Californie) est la suite d'une aventure tendre et torride entre une femme qui cherche à se reconstruire, et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres. 










Mon avis:
  Ce quatrième tome n'a rien de bien nouveau si ce n'est qu'il aborde un sujet que l'on ne voit jamais dans les romances et en ça j'ai beaucoup apprécié. 
  Difficile par contre d'en dire plus sans spoiler l'évènement majeur qui se trouve être le point central de l'histoire et surtout l'élément déclencheur de beaucoup de choses plus ou moins intenses. 
  Il est intéressant de retrouver tous ces personnages 6 ans après et surtout de découvrir comment les garçons ont grandit. De plus, cette fois, toute la relation du couple repose sur les épaules de Colton. Au cours des dernières années, il a beaucoup évolué et il est aujourd'hui parfaitement à l'aise dans sa relation. Du coup c'est lui qui se bat pour eux et pour aider Rylee à surmonter la terrible épreuve qu'elle traverse. Et il faut bien reconnaître qu'il se débrouille pas trop mal!
  Alors, en effet, même si ce dernier tome n'était pas franchement utile et que je l'ai lu un peu en diagonale, il s'est avéré plaisant à découvrir.

Bilan de la saga:  L'univers de la course automobile est original et sympa à découvrir. Rylee et Colton sont des personnages complexes et attachants mais au bout de quatre tomes, j'ai trouvé que la série s’essoufflait un peu. Beaucoup de répétitions et une furieuse impression de ne pas avancer et de tourner en rond m'ont parfois obliger à accélérer ma lecture pour en finir plus vite. Paradoxalement, j'ai aimé cette histoire et si Hugo Romance publie les autres de la série, je le lirai avec plaisir parce que je sais que cela concernera des personnages jusque là secondaires que j'ai adoré!







mardi 6 décembre 2016

Vos lectures #156: Vagabonds de Julien Valat


  Sasha est un jeune homme pas comme les autres. Éperdument amoureux de son meilleur ami. Orphelin de père. Gravement malade depuis son plus jeune âge. Pourtant, même allongé dans un lit d’hôpital, Sasha ne se laisse jamais abattre. Ainsi, lorsqu’un mystérieux agent secret québécois lui explique qu’il possède un don exceptionnel et que sa maladie au cerveau n’en est pas une, sa vie va basculer.
  De Montréal à New York en passant par Las Vegas, le récit nous emmène aux côtés de Sasha, dans une quête de vérité teintée de paranormal, qui lui en fera apprendre autant sur lui-même que sur le reste de l’humanité.


Merci à Julien Valat de m'avoir proposé son livre! Pour le trouver en ebook, c'est par ici

Note:
✯✯✯✯


Mon avis:
  Il  va m'être très difficile pour moi de vous parler de ce livre sans spoiler. Mais je vais essayer et faire très attention.
  L'histoire démarre de manière très tranquille. Sasha se sait condamné mais dans cet avenir sombre, sa mère et son amoureux sont très présents et combattent avec lui. Et lorsqu'un jour tout bascule, la vie et l'avenir de Sasha prennent une toute autre dimension. 
  C'est là qu'il devient un anti-héros. C'est là que tout change et qu'à chaque page la morale, l'éthique même viennent titiller le lecteur.
  Sasha va se retrouver à faire des choix impossible pour sa survie ou pour la survie de l'Homme. Choix cornélien s'il en est!
  Grâce à sa plume franco-québécoise, Julien Valat a su m'entraîner à la suite de Sasha à me poser des tas de questions sur la société actuelle, sur ce qui serait le plus juste ou le plus cohérent compte tenu des circonstances. Ce thriller mi scientifique, mi science fiction ne laisse aucun répit au lecteur et surtout, impensable pour moi, il m'a fait aimer Sasha malgré ses actes! 
  Bref, ce livre ne laisse pas insensible et quelques petites touches d'humour allège pas mal l’atmosphère! Et la fin ouverte ne peut que nous laisser espérer que la suite ne va pas tarder! 

Les Omnis n’étaient qu’une théorie. Sasha en est désormais la preuve. Son excitation d’apprendre à maîtriser les dons des six castes est aussi forte que sa peur de vaciller et de se laisser emporter par tant de puissance. Mais face à une espèce humaine en perdition, une Transition menée de main de maître par Max, et l’ESPRIT qui a du mal à se relever de sa récente déroute, Sasha se doit de faire ses propres choix et prendre ses responsabilités, quitte à emprunter des chemins où personne ne l’attend.

Merci à l'auteur pour sa confiance et qui m'a permit de découvrir ce second tome avant sa parution le 14 avril. Pour le pré-commander, c'est par ici!
 
  Note:
 ✯✯✯✯




 Mon avis:
  Ce second tome était particulièrement prenant. Au-delà du suspense permanent, il faut bien reconnaître que pas une fois je n'ai vu arriver les divers retournements de situations! Et ils sont nombreux! 
  Mais ce que j'ai apprécié, c'est que l'auteur fait prendre un chemin bien particulier à Sacha et ce chemin est plein de noirceur. J'ai adoré ce principe de ne pas ménager son héros ni de le faire rentrer dans les normes. De plus, tous les personnages sont "nuancés": tous les méchants ont des arguments qui peuvent toucher mais on des méthodes particulièrement violentes. Mais les "gentils" font aussi preuve d'une grande cruauté!
  Et Sacha dans tout ça? Il apprend à connaître ses pouvoirs qui progressent. Il fait évoluer sa relation avec Kyle mais le souvenir de Benjamin n'est jamais bien loin. D'ailleurs est-ce vraiment un souvenir?
  Il est encore une fois difficile de dire beaucoup de choses sans spoiler. Mais en peu de pages, il se passe tellement de choses!
   J'ai encore une fois passé un excellent moment avec la plume de Julien Valat qui apporte une bonne dose d'humour et la fin est géniale parce, si je croise les doigts pour qu'il y ait une suite et avoir ainsi plus de réponses, cette conclusion peut aussi faire une fabuleuse fin ouverte.
 

mardi 29 novembre 2016

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? #17

J'adore le rendez-vous hebdomadaire "C'est lundi, que lisez-vous?" Mais comme parfois, d'une semaine à l'autre, je lis encore le même livre, il est difficile pour moi de faire ce post toutes les semaines. Alors j'ai décidé de le mensualiser!

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? 

Impayables de Marc Bonnet
L'autre destinée de Claude Marquis
Rien n'est acquis de Sandrine Rodrigues
Le cerbère enchaîné de Renaud Crepel
Sinder de Jane Devraux

 Et le mois prochain, que lirez-vous?

En partenariat avec Publishroom
La vie en face...Ne vous déplaise de Anne Dejardin
Les aventures fantastiques du Prince Jérémie de Bruno Houin

En partenariat avec Julien Valat
Vagabonds

En partenariat avec Hélène Louise
Le choix d'Horace

En lecture commune avec mes copines:
Ten tiny breaths tome 1de K.A. Tucker

Et si j'ai le temps 
Driven de K. Bromberg
Reste de Riley Hart


Et vous, qu'avez-vous lu? 

Vos lectures #155: Rien n'est acquis de Sandrine Rodrigues (2 vol.)


  Alors qu’elle monte dans l’avion pour rejoindre son meilleur ami aux États-Unis, Tess rencontre Adam. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat. Ils se retrouvent à Boston et entament une relation passionnelle.
Mais leur amour sera-t-il assez fort pour faire oublier à Tess le traumatisme qu’elle a vécu il y a quelques années à peine ? Résistera-t-il aux tentatives répétées de Marissa, l’ex d’Adam, pour le faire cesser ? 

 Ce livre a été lu en partenariat avec Publishroom. Pour le retrouver, c'est ici!







Mon avis:
   Le sujet est bien trouvé et attractif. La rencontre entre Tess et Adam est vraiment sympa et touchante. 
  Tess, qui cache un lourd secret est attachante mais j'avoue que j'avais hâte qu'elle raconte enfin ce qui lui été arrivé. Et lorsqu'elle le fait, il m'a semblé du coup que sa relation avec Adam était un peu rapide. Mais après tout, pourquoi pas? De plus, elle n'a pas tout révélé. J'espère que dans la suite, la révélation se fera plus rapidement.
  Adam lui est un homme à la tête de son entreprise. Si il est sympathique et très prévenant envers Tess, je dois dire que ses accès de colère m'ont un peu déboussolée. Pas toujours très cohérents avec la situation, je n'ai pas compris pourquoi il était obligé de s'éloigner d'elle à chaque contrariété. Cache-t'il un lourd secret lui aussi pour expliquer le fait qu'il a du mal à se contrôler?
  Enfin, près d'eux, il y a le meilleur ami de Tess. Si je suis admirative de cette relation limite fusionnelle entre eux, personnellement, j'aurai eu du mal à le supporter si mon compagnon agissait ainsi avec une amie!
  Bref, si quelques détails m'ont gênée, j'ai appréciée l'écriture de l'auteure. Il y a énormément de potentiel dans cette histoire et j'espère que cela sera exploité. Je suis curieuse de voir comment cette relation va évoluer dans le temps surtout avec la révélation qui doit être faite!

lundi 28 novembre 2016

Vos lectures #154: Agatha Howlett, simple mortelle de Renaud Crepel (4 vol.)


  Agatha Howlett, jeune fille de 14 ans au look gothique, vient tout juste d'emménager avec sa mère dans une grande maison héritée d'un oncle éloigné. Un soir, intriguée par une voix qui semble l'appeler de la cave - plus précisément d'une arche de pierre - elle s'engage à l'intérieur et y découvre un escalier abrupt. Malgré son appréhension, elle descend les marches étroites et sombres qui la mènent dans un monde étrange gouverné par les dieux de la Mort des différentes mythologies.
À peine arrivée, Agatha doit faire face au mythique Cerbère qu'un individu aussi mystérieux que sinistre, a décidé de libérer. Échappant de peu aux dents acérées du chien à trois têtes, Agatha est d'abord accusée de sa mise en liberté avant de se voir chargée d'une mission : elle doit aller dans le royaume nordique des Nains pour y récupérer une nouvelle chaîne.
  Elle sera accompagnée dans sa quête par un groupe d'aventuriers : un cow-boy, un guerrier viking, un bretteur écossais et une femme agent du KGB aux motivations troubles. 

Un grand merci à l'auteur Renaud Crepel de m'avoir envoyer son livre! Vous pouvez le trouver sur Amazon!

Mon avis: 
  Quelle agréable surprise avec cette fantasy pour jeune public. Je dois dire que j'y ai trouvé une belle singularité!
  Agatha est une jeune ado un peu gothique avec un anneau dans le nez (ce n'est pas courant et j'ai adoré!) qui a un super sens de l'humour et de la dérision. Cette gamine fonceuse est vraiment géniale. Seule avec sa mère qui elle aussi sort de la norme compte tenu de sa famille, j'aurai aimé quelques détails sur son père mais ce n'est pas bien grave. 
  La maison dans laquelle elles arrivent est absolument parfaite pour cette histoire mais encore une fois, j'aimerai plus de détails sur le fameux oncle qui l'a léguée. 
  Avec une écriture fluide et simple, l'auteur à largement de quoi séduire les jeunes lecteurs qui y trouveront une jeune fille aventureuse et une histoire simple bien que pleine d'originalité. En tant qu'adulte, j'ai adoré pour toutes les références aux Dieux des différentes cultures et à diverses époques, pour la façon dont le monde des morts et celui des vivants sont liés, pour l'ironie qui émaille souvent les dialogues et pour la manière simple et sans chichis dont est construite l'histoire!
  De plus les compagnons sont tellement attachants! Comment ne pas adorer Leifr en gros nounours affectueuxD'autant que lui est quelques autres ont réellement existé!
  Rapide à lire j'ai trouvé ce livre bien trop court surtout que la fin nous laisse avec une Agatha plongée dans les ennuis jusqu'au coup avec sa mère! J'espère que la suite nous montrera comment elle va pouvoir expliquer toute son aventure à sa rationnelle de maman!
   

samedi 26 novembre 2016

Vos lectures #153: Sinder de Jane Devraux (3 vol)


  Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.
Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.
Jamais, Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »
  Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ? 




Mon avis: 
  J'avoue que j'ai eu un peu de mal à voir ou l'auteur voulait en venir. L'histoire est un peu longue a démarrer alors qu'il y a moins de 200 pages. 
 Tour à tour, Sandre et Josh prennent la parole. Et pour le coup, j'avais l'impression de lire les journaux intimes de 2 ados qui découvrent la puberté et la sexualité
  Même si ils sont attachants, Sandre reste bien trop mystérieuse. C'est très long pour découvrir ce qu'il en est de ses parents.
  Josh est l'archétype du garçon populaire mais gentil. Il n'a rien de bien particulier non plus. Pourtant, ensemble, ce duo matche totalement. Ils sont mignons et attendrissants. 
  Tous les deux ils doivent se protéger de la jungle que le lycée peut être et il faut bien reconnaître que les clichés s'accumulent quand il s'agit des différents élèves qui les entourent et des fêtes auxquelles ils participent.
  Bizarrement, l'écriture de Jane Devraux a su pourtant accrocher mon intérêt d'autant qu'à la fin, il y a une sacré révélation qui va tout bouleverser! 


  Josh a bouleversé sa vie. A cause de lui, elle va devoir se farcir la famille parfaite, à cause de lui tout le lycée la prend pour une fille facile, une pute, une briseuse de ménage…
Sandre a tout changé, elle l’a manipulé, elle s’est foutue de sa gueule. A cause d’elle, Marcy n’est plus l’unique, à cause d’elle, il est complètement déboussolé.
  Ils voudraient s’éviter, mais ils n’arrêtent pas de se croiser. Comment vont-ils pouvoir se supporter ?












 Mon avis:
  Dans ce second tome, les adultes sont bien plus présents. En particulier le père de Sandre. Et c'est vraiment le père idéal. Tellement compréhensif, à aucun moment il ne porte des jugements sur sa fille.
  En fait, la seule personne qui la juge, c'est elle-même. Compte tenu de son passé, il est vrai qu'il est difficile pour elle de se construire en tant que femme.
  Josh quant à lui, prend des décisions importantes et ose enfin s'affirmer. Il mûri et ce n'est pas trop tôt!
  Autour d'eux, certains élèves se précisent un peu plus. Ils sont un peu plus présents et les plus sympas se découvrent.
  Comme pour le premier tome, c'est encore comme un journal intime sans grand intérêt mais je ne peut pas m'empêcher de vouloir savoir ce qu'il va advenir de Josh et Sandre. D'ailleurs, je regrette un peu que l'on n'en sache pas plus sur la mère de Sandre alors qu'au début, le sujet été clairement abordé. J'espère que la suite sera plus révélatrice!


  Sandre et Josh sont devenus des adultes avec un travail, un appart, des nouveaux amis…
Ils ne se voient que rarement, mais chacune de leur rencontre leur rappelle à quel point l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante.
Josh en voudrait plus, alors que Sandre, elle refuse de s’engager. C’est lorsqu’ils décident de renoncer que leur vie à tous les deux se retrouve chamboulée.












Mon avis: 
Autant dans les précédents tomes j'ai trouvé Josh et Sandre particulièrement attachants, autant ici, j'ai eu envie de les claquer en permanence!
  Josh, que j'avais trouvé très mûr et réfléchi réagi ici de manière totalement inconsciente sans se soucier des conséquences. 
  Sandre, qui refuse de ressembler à sa mère (ce qui est tout à fait normal) fait, d'une certaine manière, exactement la même chose. De plus, elle emploie des mots extrêmement violent en abordant le thème de l'avortement (je ne vous dis pas qui est concernée) qui m'on vraiment choquée!
  Si je fais abstraction de tout ça, certains personnages réapparaissent comme des fleurs et je ne comprends absolument pas la réaction de Sandre à leur égard. Elle a perdu toute sa hargne et sa fougue que nous lui avons connue! Ou plutôt, elle ne l'utilise pas du tout envers les bonnes personnes.
   Bref, si j'ai aimé découvrir comment tout allait se démêler, ce dernier volume est bien moins bon que les autres et m'a laissé mitigée.     

Bilan de la saga: Rien de bien extraordinaire ici. J'ai aimé l'écriture de l'auteure qui a su rendre son histoire accrocheuse mais je n'ai pas aimé le virage qu'elle a fait prendre à ses personnages dans le dernier tome. C'est dommage parce qu'il y avait beaucoup de potentiel.