mercredi 22 mars 2017

Vos lectures #169: Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole


Un baiser dure un instant.
Mille baisers durent une éternité.
Poopy et Rune sont amoureux depuis l'enfance.
Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. Jusqu'au jour où Rune est parti deux ans sa Norvège natale... Pourquoi Poopy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune? Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explications?
   Rune a le sentiment qu'on lui a arraché le coeur. Poppy, elle a le coeur brisé par un secret bien trop lourd.
  La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s'aimer?


Note:
✯✯✯✯✯





Mon avis:
  Je ne sais même pas par où commencer pour parler de ce coup de coeur. Chaque page est d'une douceur et d'une tristesse folle. Chaque page est poignante.  
  Poppy et Rune sont deux enfants attachants. Fusionnels, ils n'envisagent pas de vivre l'un sans l'autre. Mais la vie est pleine de surprises et de douleurs. La séparation va les changer définitivement. 
  Poppy cachant un très lourd secret, elle a eu deux ans pour apprendre à vivre avec et à l'accepter. Rune lui, n'aura que quelques mois à partir de leurs retrouvailles. C'est un peu l'histoire de cette résilience que l'ont découvre. De cet amour si fort et si violent que l'ont peut ressentir à cet âge si difficile. Plein de colère, Rune va devoir grandir et accepter pour avancer. Ce sera le seul but de Poppy: l'aider a y parvenir.
  Les parents ne sont pas absents mais ce n'est pas leurs sentiments qui sont mis en avant. Ici, ce sont les sentiments de deux adolescents face à une annonce terrible. A cet âge, les émotions sont multipliées, tout paraît violent, dur, plus fort alors qu'aux yeux des adultes, cela semble exagéré. On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans, disait Rimbaud. 
  Mais dans cette histoire, il n'y a pas de faux semblant et les adultes sont obligés d'admettre que même a dix-sept ans, on peut aimer passionnément, on peut souffrir réellement. Et surtout, on peut choisir son chemin. 
  Si certains peuvent trouver dans ces pages quelques scènes un peu niaises ou "too much", je dirais que pour moi, elles étaient justes. Pleines d'amour et de poésie dans un contexte si particulier.  
  J'ai trouvé la plume de Tillie Cole parfaite pour raconter la merveilleuse aventure de Poppy et Rune, ensemble pour toujours, pour la vie. 
 

lundi 20 mars 2017

Vos lectures #168: Les McGregor de Karina Halle (4 vol.)



  Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde.
  Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets.
  Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie.
Pourront-ils préserver leur amitié ?


 Note:
✯✯✯


Mon avis: 
J'ai été attirée par cette histoire avant tout pour le sujet. L'histoire du pacte était vraiment pas mal et originale. Mais je dois dire que c'est parti franchement là où je ne l'attendais pas
  J'ai beaucoup aimé la structure du roman. Nous alternons les points de vue de Stéphanie et de Linden et ce au fil de leurs anniversaires jusqu'à l'âge fatidique du pacte. 
  Stéphanie est une jeune fille sympa qui évolue pas mal dans le sens ou, si au début elle semble peu confiante, elle fini par mûrir et ose réaliser son rêve
  Linden lui est drôle, sûr de lui bien que selon moi, l'auteure l'a rendu bien trop bavard (surtout lors des scènes de sexe). Ses sentiments pour Stéphanie sont flagrants mais il met énormément (trop) de temps pour les reconnaître et j'avoue que son sacrifice qui sert de rebondissement est pour moi totalement absurde. 
   James, le troisième membre de ce trio infernal est pénible. Pourtant, son personnage n'est pas assez approfondi (globalement c'est aussi le cas pour Linden et Stéphanie) et il est difficile de le trouver sympathique surtout dans son attitude envers Linden.  Ce pacte le dérange et il ne s'en cache pas. Dommage parce que je pense qu'il avait du potentiel et en connaître plus sur lui aurait peut-être permis de mieux le cerner.
   Mis à part quelques coquilles et quelques petits détails incohérents dans la narration, j'ai tout de même passé un bon moment. Il se lit vite et j'ai envie de découvrir ce qu'il va arriver aux autres personnages. 

Nicola Price élève seule sa fille de cinq ans, et sa vie est loin d'être simple depuis que son petit ami l'a quittée. Après avoir eu un super-boulot, un appartement de rêve et une garde-robe à faire pâlir toutes ses amies, elle vit aujourd'hui dans un studio pourri, sans travail et sans amour.
La solution à tous ses problèmes pourrait venir de Bram, le grand, beau et riche frère aîné de son ami Linden. Il lui propose de lui louer un appartement dans un immeuble qui lui appartient, le temps qu'elle puisse se remettre sur pied.
Mais elle va découvrir à ses dépens que rien n'est gratuit dans la vie. A-t-elle eu tort d'accepter l'offre du bel Écossais ?


Note:
✯✯✯





Mon avis:
  Encore une fois, j'ai aimé le thème principal de l'histoire. 

  Nicola est une jeune femme qui enchaîne les déboires mais se bat pour s'occuper de sa petite fille. Certes elle est forte et courageuse mais franchement pénible à se buter et à refuser toute aide de ses amis quitte à rester dans la misère. Heureusement, elle se détend un peu et fini par permettre au autres de rentrer dans sa vie. 
  Bram est carrément adorable mais franchement, il est mal entouré. Que ses amis et son frère sont intransigeants avec lui! Non mais vraiment, certes, il a commis de grosses bourdes par le passé, mais personne ne lui laisse la moindre minuscule chance de s'amender! C'est insupportable! Ils parlent mal de lui, le rabaissent devant Nicola pour les éloigner! Bonjour les amis!!!
  Si la révélation de la fin est surprenante et peut être blessante pour elle, j'ai trouvé que la réaction de la jeune femme était vraiment disproportionnée! Encore une fois, Bram s'en prend plein la tête malgré tous les efforts qu'il a fait!
   Bref, en dehors de Bram et de la petite Ava qui est toute adorable, je dois dire que les autres personnages m'ont un peu agacée et je les ai trouvé bien trop intrusifs!  D'ailleurs, j'espère que Kayla qui n'est pas des plus sympathiques sera plus attachante dans le tome qui lui est consacré!



  Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d'hommes. En tout cas, jusqu'à ses trente ans et jusqu'à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s'installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d'un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c'est fini et qu'elle va démarrer une longue période de célibat.
  Ça, c'est jusqu'à ce qu'elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Scot Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu'elle a toujours recherché chez un homme. Avec, en plus, un regard d'acier et une brillante carrière de joueur de rugby à Édimbourg. Il est le genre d'homme qui peut lui faire oublier en un clin d'oeil ses idées de célibat. Mais Scot n'est pas un homme facile à approcher. Il faudra le hasard d'une nuit où ils se retrouvent coincés ensemble pour qu'elle réalise que Scot est bien plus que le gros macho qu'il laisse paraître. 

Note:
✯✯✯✯
Mon avis:
  Les deux premiers tomes m'ont laissé un goût d'inachevé. J'avais trouvé la plupart des personnes assez creux et agaçants. 
  Ici Kayla prend une toute autre dimension. Elle semble être une femme à l'aise dans ses escarpins et qui s'assume totalement mais en fait elle cache une grande solitude qui la mine. Très proche de sa mère qui est très vieille, elle entretient avec elle une très belle relation. 
  Lachlan que l'on a un peu vu précédemment est un homme bourru et très secret. Et il cache bien son jeu en effet. Parce que pour le coup, son autre visage est vraiment effrayant et dénote des autres héros de romances
  Dans ce livre, le vrai sujet et surtout l'addiction. Et ici, elle ne se guérit pas comme par magie comme l'on peut  le voir dans les autres livres, même dans l'épilogue. C'est un combat au quotidien. Les douleurs du passé, les addictions sont là, tapies dans l'ombre, prêtent à ressurgir à tout moment. Lachlan a de grandes faiblesses et est un homme en grande souffrance. Le voir replonger est d'ailleurs très difficile.
  Tout au long du livre, il va se battre pour s'en sortir mais aussi pour Kayla. C'est très noble mais ce n'est pas toujours beau à voir. Et c'est ce que j'ai beaucoup aimé ici. L'auteure ne fait pas dans la dentelle. La réalité de l'addiction est bien décrite, le passé de Lachlan est terrible, l'histoire est particulièrement prenante même si je reconnais que parfois sa complainte de la victime est pesante. 
  Pour autant l'histoire reste belle et les personnages bien dessinés ce qui change des autres tomes.   

Bilan de la saga: Le troisième tome est le meilleur la saga. C'est peut-être parce que justement les personnages des tomes 1 et 2 ne sont pas aussi intrusifs. Ils sont quasiment absents en fait. Quoi qu'il en soit, l'auteure a prit de l'assurance, cela se sent dans l'écriture plus fluide. De plus elle a bien mieux soigné ses personnages dans Le jeu. Ils sont profonds et cohérents, agréables à découvrir. En tout cas, j'ai passé un excellent moment à découvrir cette série. Et j'espère que le tome 4 sera édité parce que le personnage de Brigs me semble tout aussi touchant que Lachlan avec un passé bien difficile. 

lundi 13 mars 2017

Vos lectures #167: Le magasin des suicides de Jean Teulé

  Avez-vous raté votre vie ?
  Avec nous, vous réussirez votre mort !
  Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre… 


 Note:
 ✯✯✯✯










Mon avis:

  Ce livre est très court et rapide à lire. Mais c'est surtout une énorme surprise.
Dans un monde futuriste et franchement sordide, dans lequel la mort par suicide est omniprésente, vit une famille pour le moins originale. Dans leur magasin, on fourni les gens désespérés pour qu'ils réussissent leur suicide. 
  Obsédés par la mort,  franchement désagréable, ce couple a trois enfants. Les deux aînés sont comme eux. Ils n'aiment rien ni personne. Et au milieu, il y a le petit Alan. Un petit garçon solaire, joyeux, merveilleux. Au fil des années, il n'aura pour but que de trouver le positif dans la vie et, peu à peu, il va ouvrir le cœur de sa famille. 
  J'ai trouvé la plume de l'auteur très originale. Drôle, sarcastique, dérangeant, l'auteur nous offre un univers des plus étrange et la narration n'était pas sans me rappeler par moment celle des pièces de théâtre. Mais loin d'être glauque comme pourrait le suggérer le titre, j'ai trouvé cette histoire magnifiquement optimiste et, si la fin m'a vraiment émue tant je ne l'ai pas vue arriver, je l'ai trouvée superbe.

mercredi 8 mars 2017

Vos lectures #166: Ca va être ta fête de Cécile Delacroix

Un livre de 40 courtes nouvelles de la vie de famille, de couples, de femmes célibataires, 40 chroniques de la vie extraordinaire de femmes ordinaires
  Une plongée dans la vie de femmes, en proie aux aléas de la vie, qui font souvent montre de beaucoup d’imagination pour en sortir.


Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom et vous pouvez le retrouver ici!


Note:
✯✯✯









Mon avis:
  Très courtes, environ 2 pages chacune, ces nouvelles m'ont passé par une sacrée palette d'émotions! En fait, ce sont plutôt des tranches de vie, des petits moments que vivent ces femmes et il faut bien reconnaître que toutes les chutes m'ont soufflée!
  Tantôt drôles, piquantes, cruelles, tristes, toutes parlent des femmes, qu'elles soient actrices de ce moment ou victimes!

mardi 28 février 2017

❀ C'est la fin du mois, qu'avez vous lu? #19 ❀



Un petit bilan de mes lectures mensuelles,
un apperçu de mes futures lectures...
N'hésitez pas à partager les vôtres!
 
┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄ 
 
L'esquinte de Edwige Decoux-Lefoul ✯✯✯
Madi un conte de faits de Carol L. Bing ✯✯✯
Marked men 4 de Jay Crownover ✯✯✯✯
Room Hate de Penelope Ward ✯✯✯✯
Enchantement 2 de Evelyne Contant ✯✯✯✯
Lady Helen 1 de Alison Goodman ✯✯✯
Dark romance de Penelope Douglas ✯✯✯✯✯
 
 ┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄
Et le mois prochain, que lirez-vous?

En partenariat avec Publishroom
Ca va être ta fête de Cécile Delacroix

 Pour mon Club Lecture avec mes copines chéries M. et B.
 Elements 2 de Brittainy C. Cherry

Et si j'ai le temps
Les McGregors 1 à 3 de Karina Halle
Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole
Le magasin des suicides de Jean Teulé



Et vous, qu'avez-vous lu? 

lundi 27 février 2017

Vos lectures #165: Dark romance de Penelope Douglas


  Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
  Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée. 



Note:
✯✯✯✯✯




Mon avis: 
 Je ne sais même pas par quoi commencer tant ce livre m'a perturbée. Dès les premières pages, il est tellement intense que j'ai souvent fait des pauses. Pourtant, je l'ai dévoré. Impossible de le lâcher!
  Rika et Michael sont issus de familles riches et par là même, ont un rythme de vie bien particulier. Et, en tant que riche héritière depuis la mort de son père, Rika subit une pression de son entourage pour se rapprocher de Trévor, le frère de Michael. Sous ses dehors de jeune fille sage, se cache une jeune femme fougueuse, forte qui ne demande qu'à se révéler. 
  Michael lui se sent invisible face à son père. Plein de colère, il semble vouer une haine sans bornes à Rika depuis une nuit tragique  trois ans auparavant. Cruel, violent, il est difficile de s'attacher à lui au vu de ses actes envers elle. Et pourtant...
   Peu à peu, grâce a des flashbacks, nous allons découvrir de quoi il en retourne et j'avoue avoir particulièrement aimé ces passages. En effet, ils sont tous des gamins et repoussent leurs limites en permanence sans se soucier des conséquences. Pourtant elles vont être dramatiques.
  Autour d'eux arrivent les amis du jeune homme. Will, Kai et Damon. Je dois dire que leur attitude à tous m'a largement angoissée. Toujours "border line", ils mènent une vendetta particulièrement violente envers Rika. Bien sûr, nous ignorons pourquoi et l'auteur sait tout à fait maintenir le suspense. 
  Paradoxalement, Rika se revèle car, Michael, même si il est terriblement cruel, la pousse a se battre, à se défendre et surtout à assumer celle qu'elle est réellement. 
  Il est clair que j'ai adoré cette histoire mais elle m'a surtout vraiment marquée. Ici, point de manichéisme. Tout le monde a une part sombre. Tout au long du livre, mon instinct me disait que certains d'entre eux ne pouvaient pas être aussi atroces. Je ne pouvais pas m'attacher à eux parce qu'ils avaient une attitude ignoble, mais quelque chose me disait que ce n'était pas normal. Et la révélation m'a confirmé que je n'avais pas tout à fait tort ni tout à fait raison. D'ailleurs l'un des personnages est vraiment un grand malade mais  je ne dirai rien de plus!
  C'est vraiment une histoire perturbante. Impossible de cautionner tout ce que ces garçons font tout au long des pages. Mais impossible de les détester...