mercredi 3 mai 2017

Vos lectures #175: La première fois que j'ai été deux de Archibald Ploom

  Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie

  Merci à l'auteur pour l'envoi de son livre! Vous l'avez sur Amazon ici!
Note:
✯✯✯✰






 Mon avis:
  Karen a été élevée par une mère dépressive amoureuse des livres. Et malgré cette maladie, celle-ci lui a offert un bagage culturel terriblement impressionnant. 
  Brillante élève, Karen a du mal a se faire des amis. Elle a un oeil très critique envers absolument tout ce qui l'entoure. D'ailleurs tout au long du livre, elle va décortiquer avec son esprit très (trop) analytique la vie, les élèves de son lyçée, les professeurs, la société actuelle (l'histoire se déroule en 2007 il me semble), les gens, les émotions, l'amour, l'histoire, la politique et plus généralement la France de ce début de XXIème siècle. 
  Certes, elle a un oeil assez juste sur l'ensemble mais finalement, je la trouve bien pessimiste cette jeune fille de 17 ans. Parce que rien ne  trouve grâce à ses yeux. 
  Sa seule amie, Mélanie, est la seule a l'obliger à se comporter comme ses autres camarades et à s'ouvrir un tant soit peu aux autres. Mais Mélanie est surtout une ado un peu perdue et en grande souffrance. Je l'ai d'ailleurs beaucoup aimée. 
 Lorsque Tom arrive, Karen va découvrir une autre façon de vivre et de penser. Son séjour Londonien va l'ouvrir à une autre culture: le rock. Elle va découvrir le mouvement Mod et s'en imprégner grâce à ce gentil Britannique qui sort un peu du lot. 
  Karen va décider de vivre à fond son histoire d'amour mais au fond, son naturel pessimiste ne sera pas loin et si j'ai trouvé ça dommage, j'ai trouvé géniale l'idée du défi que la jeune fille va poser à Tom. 
  En parallèle, Karen et Tom vont se découvrir des racines familiales qui commencent lors de la seconde guerre mondiale. Ce rappel de l'histoire construit la jeune femme qu'est en train de devenir Karen de manière très intéressante. 
  J'ai beaucoup aimé découvrir ce livre. Même si pour moi Karen est bien trop sérieuse, au point qu'elle peut paraître parfois un peu hautaine, ses questionnements permanents sont intelligents et font réfléchir. Son langage est particulièrement soutenu et cela peut-être parfois déstabilisant. Enfin, je suis ravie d'avoir découvert Londres d'une autre manière. Ne connaissant pas du tout ce mouvement mod, cela m'a permis de me renseigner sur le sujet.  
  La fin m'a beaucoup émue et si l'histoire se conclue d'une manière tout à fait correcte, je ne peux m'empêcher de penser qu'une suite, qui se déroulerait aujourd'hui, ne serait pas de trop!

lundi 1 mai 2017

❀ C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? #21 ❀



Un petit bilan de mes lectures mensuelles,
un aperçu de mes futures lectures...
N'hésitez pas à partager les vôtres! 
 
┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄ 
Elle(s) de Cécile de Rosa ✯✯✯
Vagabonds 2 de Julien  Valat ✯✯✯✯
Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg ✯✯✯✯✯
Marked men 5 et 6 de Jay Crownover ✯✯✯✯
Grimm Legacy 3 de Polly Shulman ✯✯✯✯
Caraval de Stephanie Garber ✯✯✯✯
Off campus de Elle Kennedy ✯✯✯✰
 ┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄┄
Et le mois prochain, que lirez-vous?

En partenariat avec Archibald Ploom
La première fois que j'ai été deux


Et si j'ai le temps
Clash de Jay Crownover
Ne retournez jamais chez une fille du passé de Nathalie Stragier
Thoughless 4 et 5 de S.C. Stephens

Et vous, qu'avez-vous lu? 

mardi 25 avril 2017

Vos lectures #174: Off campus de Elle Kennedy


Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.
Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.
Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?





Note: 
✯✯✯


 
Mon avis: 
  J'ai été attiré par le résumé du livre immédiatement.
  J'ai rapidement aimé Garret et son côté léger malgré son passif douloureux. De même qu'Hannah qui a subit un viol, il refuse d'être une victime et garde une belle joie de vivre. 
  Cependant, j'ai souvent été agacée par Hannah. Elle reste trop longtemps pleine de préjugés et je la trouve très dure envers lui.
  Par contre j'ai beaucoup apprécié voir leur relation évoluer et trouvé la manière dont Garret s'y prend pour séduire Hannah particulièrement touchante.
   L'histoire reste malgré tout un peu plate et heureusement, la plume de l'auteure et son sens l'humour m'ont fait passé un très bon moment. 
    




C'est un joueur et pas uniquement sur le terrain...
John Logan est un star de l'équipe de Hockey ce qui lui permet d'avoir toutes les filles qu'il veut. Mais derrière ses sourires de tueurs et son charme ravageur, se cache un être blessé et inquiet de son avenir qui ne s'annonce pas tout rose.
Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, et il se dit qu'elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais Grace fini par le repousser à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre s'il veut la récupérer.
Grace n'est plus la jeune fille timide et innocente du début de l'année, et elle compte bien lui faire payer son erreur. John va devoir élever son niveau de jeu.



Note:
✯✯✯✯





Mon avis:
  Pour ce second tome, il faut bien reconnaître que j'ai énormément ri! Certaines scènes sont très drôles et les répliques de Logan et Grace sont souvent excellentes!

  J'ai apprécié que pour une fois, l'héroïne n'ai pas un passé douloureux. Grace est une jeune fille douce et joyeuse mais qui pour autant ne s'en laisse pas conter. Si au début elle peut être un trop confiante, elle reprend la main rapidement et n'hésite pas à être inflexible
  Logan est un garçon attachant. Il est surprit par ses sentiments qu'il éprouve très vite pour Grace et qu'il n'a pas vu venir. Mais son avenir est bien sombre à cause d'une promesse et d'une fidélité qui peuvent sembler mal placées. 
   Alors, bien sûr, nous sommes dans une romance légère et je n'ai pas été surprise par la pirouette de la fin qui règle tout. Mais justement, j'ai été déçue parce que j'aurai aimé que l'auteure aille au bout de son idée. Bon certes ça n'aurait pas été joyeux pour Logan. Mais je pense que j'aurai préféré que ça ne soit pas si facile.
  En tout cas, j'ai passé un super moment tellement j'ai rigolé! J'espère que le tome suivant restera dans le même ton! 


Allie Hayes est en mode crise. Elle n'a toujours pas la moindre idée de ce qu'elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d'une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c'est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Dean obtient toujours ce qu'il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles... C'est un homme à femmes, et il n'a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu'à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu'elle veut être son amie ! Non. C'est lui qui décide du déroulement des choses et il n'est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu'il se demande s'il n'est pas temps d'arrêter d'enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.

Note:
✯✯✯✯

 Mon avis:
 Allie est une fille que j'avais bien aimé dans le tome 1. Elle est ici dans une phase où elle se cherche. Elle se retrouve célibataire et celui ne lui est pas arrivé depuis des années. Petit à petit, elle va apprendre à se retrouver et à se lâcher. Mais encore une fois les préjugés sont là et elle pousse Dean a se plier en quatre pour lui donner sa confiance.
  Dean lui est super adorable. Il assume tout à fait sa sexualité débridée et part du principe que les filles devraient faire pareil sans avoir à craindre les jugements.
  Si l'histoire est assez légère, les deux personnages sont eux aussi à un tournant charnière de leur vie. Le passage à l'âge adulte ne se fait pas sans heurts. Et une scène toute particulière est vraiment dure mais hélas, cela arrive bien trop souvent.
  En tout cas, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un fou rire en lisant! Certaines scènes sont à mourir de rire, les dialogues piquants. Et le livre se termine sur une révélation fracassante! Vite la suite!


Sabrina James est en dernière année de fac. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays.
Elle veut aller de l'avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer...
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?


Note:
✯✯✯
Mon avis:  
  Avec un peu moins d'humour que les tomes précédents, ce livre aborde un thème important, à savoir la grossesse inattendue pendant les études. 
  Je m'attendais, après avoir lu le résumé, à avoir du mal avec Sabrina. Alors oui, elle est têtue et parfois agaçante, mais finalement, compte tenu de son passif familial, j'ai trouvé qu'elle ne s'en sortait pas trop mal. 
  Tucker lui est adorable. Pas un instant il n'envisage de partir et il semble même se révéler à la naissance de son enfant. Cependant, j'ai trouvé qu'il aurait pu s'imposer un peu plus à chaque fois que Sabrina tentait de l'empêcher de trop s'investir. 
  C'était une agréable lecture et j'ai beaucoup aimé revoir les autres personnages même si ils sont bien moins présents, au profit d'un nouveau groupe d'amis.  

Bilan de la sagaSi la série en elle même ne sort pas plus du lot que ça, j'ai tout de même passé de très bonnes heures de lectures. Elle Kennedy a une écriture fluide et surtout beaucoup d'humour! Elle manie les piques dans les dialogues avec une grande dextérité. Les personnages sont sympathiques et on a largement le temps de les apprécier au fil des épisodes. Cependant, je reste sur ma faim. En effet sur le dernier livre, pas mal de nouveaux personnages prennent du relief et gagnent un gros potentiel pour être les héros de nouveaux tomes. J'aimerai énormément connaître la suite des aventures de Carin, Hope, Joanna, Summer ou Fritz mais je ne sais pas si cela sera d'actualité.

lundi 24 avril 2017

Vos lectures #173: Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg

  Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée... Ninny, fringante octogénaire, se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l’existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l’adorable vieille dame, Evelyn, qui vit très mal l’approche de la cinquantaine, va peu à peu s’affirmer et reprendre goût à la vie. 


Note:
✯✯✯✯✯ 











Mon avis:
  Un énorme coup de coeur  pour ce livre rempli d'émotions qui m'a entraînée au fil des années dans le sud profond de l'Alabama, à la  rencontre de personnes merveilleuses. 
  Evelyn est une femme touchante qui a grandie dans une société ou si les blancs acceptent les noirs, les fréquenter n'est pas encore possible bien que nous soyons dans les années 80. Elle s'imagine que la femme a une place bien précise dans le mariage et elle s'y tient. Cependant, il est clair que tout est en train de changer à nouveau puisque ses enfants sont vraiment déroutants pour elle. Mais surtout, grâce à sa rencontre avec la douce et joyeuse Niny Threadgoode, Evelyn va plonger dans une Amérique dont elle ignore tout.
  L'histoire est structurée en plusieurs points de vue et le passé et le présent se mêlent entre les souvenirs de Ninny et ses rencontres avec Evelyn. Et en troisième point de vue, nous avons ce qui ne s'est jamais su parce que c'était une époque rude pendant laquelle il était si facile de disparaître sans laisser de traces et surtout, pendant laquelle ou les secrets et les véritables amis avaient encore un sens. 
  J'ai été émue tellement de fois au fil de ces pages! Comment ne pas aimer cette petite ville nichée près des chemins de fers? Ici, la dure à cuire Idgie et la douce Ruth ont pu élever leur fils sans se soucier des "qu'en dira-t'on". Ici, les noirs sont traités comme des égaux. Avec en fond les vieux relents du Ku Klux Klan, il est clair que les choses n'étaient pas simples. Pourtant, Big Georges, Sipsey et les autres ont toujours eu un travail honnête de quoi manger.  De plus la grande dépression faisait crever de faim  beaucoup trop de monde. Mais à Whistle Stop, tout le monde était là pour se serrer les coudes. Et grâce à leur gentillesse, Idgie et Ruth étaient particulièrement soutenue et aimée. Au point que certains ont été prêt à tout pour les protéger, même au pire. 
  Mais au fil des années, les temps changent, les gens, la société, tout bouge et c'est avec un noeud dans la gorge que nous assistons aux départs, aux décès et à la fin de toute une époque. 
  Grâce à ses personnes qu'elle n'a pourtant jamais connu, à travers le récit et les encouragements de Ninny, Evelyn va comprendre que sa vie est loin d'être finie. Elle va comprendre qu'elle est libre de choisir sa voie et qu'elle ne doit plus se laisser faire.
  La plume de Fannie Flagg est très belle. Elle aborde beaucoup de thèmes délicats comme l'homosexualité, la ségrégation, la mort, la vieillesse, les maisons de retraite. Et cette crainte que l'on a tous d'un jour disparaître totalement lorsque la dernière personne qui nous aura connu mourra elle aussi. 
   Elle a su encore une fois me transporter avec elle jusqu'à me faire croire que j'ai moi-même connu tous ces gens fabuleux. Et il n'est pas si difficile en tournant la dernière page de ce livre, de fermer les yeux et d'imaginer entendre le rire d'Idgie pendant qu'elle nous sert les délicieux beignets de tomates vertes de Sipsey.

jeudi 20 avril 2017

Vos lectures #172 : Caraval de Stephanie Garber (2 vol.)


Depuis qu’elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu’il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu’elle a dix-sept ans et qu’elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l’invite, elle et sa sœur Donatella à venir sur l’île des Songes pour voir le spectacle... Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu’elles s’y rendent.
Aidées par Julian, un marin, les deux sœurs s’échappent. Mais quand le bateau accoste sur l’île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que cette année le spectacle prend la forme d’un jeu dont le but est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde troublant, empreint de magie. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n’est qu’un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité.
Finalement, dans ce monde, Scarlett n’est sûre que d’une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours... 

Note:
✯✯✯✯

Mon avis:
  Voilà un univers que je ne pensais pas trouver! Riche et mystérieux, il dégage une étrange ambiance baroque qui rappelle l'Italie de la Renaissance
  Perdue entre rêve et réalité, Scarlett a beaucoup de mal à garder la tête froide. C'est une jeune fille attachante mais tellement dans l'idée de protéger sa soeur qu'elle s'oublie un peu! C'était d'ailleurs pour moi le seul point négatif: Scarlett était parfois agaçante a s'en tenir à son projet d'épouser un inconnu pour échapper à son père. Elle est dans un lieu magique et étrange, elle a la possibilité d'être libre mais elle s'entête. Elle était aussi parfois très dure envers Julian qui semble prêt à tout pour l'aider!
  Donattella, elle, est tellement plus joyeuse, vivante, extravertie! Elle se moule parfaitement dans l'univers de ce fabuleux caraval. Et si elle peut parfois paraître superficielle, il ne faut surtout pas se fier aux apparences!
  Beaucoup de retournements de situations tiennent en haleine le lecteur. Et comme Scarlett, je me suis plusieurs fois demandé si c'était la réalité ou la magie de Caraval qui agissait!
  Et la fin lève encore un mystère qui donne une furieuse envie d'obtenir des réponses et de passer encore quelques nuits sur cette île magique!
  

mardi 18 avril 2017

Vos lectures #171: Elle(s) de Céline de Rosa

Fut un temps où Elle avait de grandes ambitions. Elève talentueuse, elle a rencontré le beau Pierre avec qui elle s'est mariée et a eu des enfants. Pour lui, elle a renoncé à une partie d'elle-même, s'est effacée à son profit et l'a même suivi dans un autre pays. Il n'y en a toujours eu que pour lui. Mais peut-on vraiment cesser de s'écouter ? Est-il possible de revenir de l'oubli dans lequel on s'est abîmé ? Vient bientôt le temps de la prise de conscience, et avec lui, une tempête aux dommages irréversibles pour toute la famille.

Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom, vous pouvez le trouver ici

Note:
✯✯✯

 
Mon avis:
La soif d'apprendre, l'université, l'ambition. Comme tout un chacun, Elle les a. Puis, vient le grand amour, les petits sacrifices d'abord anodins puis de plus en plus fréquents. Les concessions qui vont toujours dans le même sens, encore plus lorsque l'enfant paraît. Parce que bien sûr, là tout est légitime puisque c'est "pour le bien de l'enfant"
Peu à peu, Elle s'oublie, son sourire se fige jusqu'à devenir forcé. Et puis en s'oubliant, c'est le mari qui fini par oublier qu'avant d'être une épouse et une mère dévouée, Elle était une femme intelligente, douée pour les études, avec de grand projets d'avenir. 
C'est un peu cet engrenage qui est décrit ici. Comment de femme, on peut se sentir réduite à zéro à force de ne plus se sentir vivre. 
  Alors bien sûr, toutes les femmes aux foyer ne sombrent pas de cette manière. Mais c'est une bel hommage qui leur est rendu et un petit avertissement aussi: une mère reste une femme avant tout. Elle mérite d'être écoutée et entendue au même titre que les autres.