lundi 26 septembre 2016

Vos lectures #142: Confess de Colleen Hoover

Couverture de ConfessAuburn Reed a des plans très précis pour l'avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin! Mais lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'Art à Dallas pour un entretien qui la pousse vers Owen Gentry. L'énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne le pensait.

Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence...











Mon avis:
  Dès les premières lignes l'ambiance lourde et pesante donne le ton. Chaque phrase, chaque mot exsude la mélancolie
  Les personnages sont terriblement attachants tant l'histoire, qui peut paraître simple est en fait profonde et dure
 Ici, on est présence d'une perversité sans nom. Une manipulation qui atteint la douce Auburn dans ses tripes. Mais derrière sa douceur, derrière les sacrifices qu'elle est prête à faire, se cache une volonté et une force qui vont être révélées grâce à Owen. 
  Aussi marqué qu'elle, celui-ci fait des choses impensables pour la personne qu'il aime. Une telle abnégation ne se retrouve pas chez tout le monde. J'ai trouvé son personnage très émouvant et j'ai surtout apprécié que, compte tenu son histoire, l'auteure nous ait épargné toute sa phase de culpabilité. Le fait qu'il ait avancé de ce côté là apporte une maturité à l'histoire et surtout, il est plus à même d'aider Auburn.
  En plus d'être une très belle histoire, le livre en lui-même est magnifique. L'art d'Owen est superbement bien représenté et les œuvres que l'on découvre sont tout aussi touchantes que les confessions qui les accompagnent
  Encore une fois, Colleen Hoover m'a surprise. Elle aborde toujours des thèmes auxquels on ne s'attend pas et ne reste pas figée dans un style ou dans des codes bien précis. J'ai hâte de découvrir son prochain livre!













lundi 12 septembre 2016

Vos lectures #141: La cinquième vague de Rick Yancey (3 vol)

Couverture de La 5e Vague, Tome 11re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE
  À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
   Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...






Mon avis:
 J'attendais depuis longtemps de me plonger dans cette saga et, bien sûr, je n'ai pas regardé le film.
 J'ai été extrêmement surprise par ce que j'ai découvert. Je savais que cela parlait des extraterrestre mais je ne m'attendais pas à ça. 
  L'auteur est très pointu quant aux explications et j'avoue que parfois j'étais un peu perdue mais il est appréciable qu'il nous explique rapidement ce qu'il en est plutôt que de tourner autour du pot éternellement. Du coup, impossible de décrocher. Impossible de fermer le livre sans me poser la question: "Et si c'était possible?"
  Divisé en plusieurs parties inégales, ce livre nous fait vivre cette invasion du point de vue de plusieurs personnages. Cela rajoute d'ailleurs beaucoup de tension d'autant que tous, même si ils sont séparés, sont liés d'une façon ou d'une autre. Tous très attachants et ils ont chacun leur importance.
  Animés d'une furieuse envie de vivre, il est intéressant de les voir se débattre dans ce chaos. Nous les voyons s'endurcir et gagner en force mentale au fil des retournements de situations et il y en a beaucoup!
  De plus, j'ai adoré le fait que l'auteur nous permette aussi de nous mettre dans la peau de l'un des Autres. Difficile d'être indifférent face aux sentiments de celui-ci. Et nous n'avons qu'un envie, c'est de savoir ce qu'il va lui arriver!
  J'ai adoré, je vais lire très rapidement la suite!
   

Couverture de La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie  Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants? Retirez aux hommes leur humanité.
  Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix: se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
   Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté le Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...









Mon avis:
  Ce deuxième tome est aussi prenant que le premier! Aucun temps mort, aucun répit pour les fuyards. Enfermés dans un hôtels, Cassie et ses compagnons tentent de survivre et surtout de ne pas se faire repérer par les Autres. 
  Toujours présenté de la même manière en alternant les points de vue, l'immersion du lecteur est totale. Les doutes des personnages sont les nôtres et nous partageons leurs interrogations. Plus que sur l'action, c'est sur la psychologie que se base ce tome. Dans ce huis-clos étouffant que devient peu à peu leur refuge, nous voyons les héros se parler, s'ouvrir et s'affronter.
  En dehors de ce groupe, il y a aussi Ringer. Séparée d'eux, c'est elle qui a la partie la plus longue. Elle affronte son pire ennemi et ses pires peurs. Si dans le premier tome elle n'était pas forcément des plus sympathique, ici nous apprenons à la connaître et surtout à l'admirer.
  Et dans ce contexte fou, mille questions se posent autant à nous qu'aux personnages. Les réponses arrivent peu à peu mais au lieu de me permettre de mieux comprendre l'histoire, j'avoue que je suis un peu perdue. De plus, j'ai trouvé l'écriture bien moins fluide. Plusieurs fois j'ai du retourner en arrière car je pensais avoir loupé quelque chose pour capter ce que je lisais. 
  Heureusement l'histoire est tellement palpitante et addictive que cela ne m'a pas rebutée. J'ai au contraire une grande envie de terminer cette trilogie pour enfin avoir toutes mes réponses et vraiment tout comprendre!

jeudi 1 septembre 2016

Mes coups de coeur d'août #14

0'ai décidé d'instaurer un rendez-vous mensuel pour vous faire partager mes coups de cœur du mois dans plusieurs catégories! Si vous voulez participer, faites-le savoir et mettez le lien de votre article en commentaire!

Mon blog coup de cœur:
https://bettierosebooks.wordpress.com/
Le blog de Bettie Rose!
Un blog particulièrement soigné et beau avec des avis très intéressants!

Mon livre coup de cœur:
Couverture de Elements, Tome 1 : The Air He Breathes
Encore un livre bouleversant! Merci Hugo Romance!


Mon compte instagram coup de cœur:
@lecturesbyjuliette
Cette blogueuse littéraire n'a que 14 ans mais déjà un talent certain 
pour mettre joliment en avant ses livres

Ma photo coup de cœur:
Ma grande a eu 11 ans 
et elle a préféré des glaces plutôt qu'un gâteau :D


La cerise sur le gâteau:
Deuxième réunion avec les copines avec en lecture commune
The air he breathes...
On est toutes les 3 dingues de Tristan!