lundi 22 août 2016

Vos lectures #137: Les gardiens de Ga'Hoole de Kathryn Lasky (16 vol. partie 1)

Couverture de Les gardiens de Ga'Hoole, tome 1 : L'enlèvementLe monde se mit à tournoyer comme une toupie. Les aiguilles du vieux sapin se brouillèrent sur le ciel noir, puis le sol de la forêt se rapprocha à une vitesse étourdissante.
Pris de nausée, Soren essaya désespérément d'agiter ses petites ailes rabougries. En vain "Ça y est, je suis mort, pensa-t-il. Écrabouillé. Trois semaines que j'ai brisé ma coquille, et c'en ai fini de moi!"
Mais quelque chose amortit soudain sa chute. Une poche d'air ? Un coussinet de vent ? Ou bien une douce brise qui se serait faufilée entre ses touffes de duvet ? Le temps se figea. La courte vie de Soren défila sous ses yeux, dans le moindre détail, depuis son tout premier souvenir...


Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates



 
Mon avis:
 J'ai été attirée par ce livre lorsque j'ai compris que le héros était...une chouette! J'étais curieuse de voir comment l'auteur allait nous permettre de nous identifier a un héros hors du commun. 
  Je n'ai pas vraiment pu m'identifier finalement, mais j'ai adoré découvrir ce livre pour le moins original. 
  D'une écriture très fluide, l'auteur nous entraîne à la rencontre de l'adorable Soren kidnappé alors qu'il ne sait pas encore voler. Sa vie dans le nid, près de ses parents aimant est très bien décrite. De nombreuses cérémonies célèbrent les différentes étapes de sa jeune vie un peu comme chez les humains. Au passage, nous apprenons le mode de vie des chouettes effraies
  Ainsi Soren est désarment de gentillesse. Dès lors qu'il comprend ce qu'il lui arrive, il n'aura de cesse de se battre, ne pas baisser les bras les ailes. Particulièrement attachant, on le voit grandir et découvrir avec rudesse la vie hors du nid auprès de chouettes malfaisantes.
  Près de lui, Gylfie, une jolie chevêchette elfe . Un peu plus âgée, elle est pleine de malice et prête à tout pour se sauver
   Ensemble, ils vont faire front pour tenter de se sauver et de retrouver leurs familles. 
   Vraiment pour jeune public, j'ai tout de même été happée par cet univers dans lequel des nombreux thèmes sont abordés, tels que la confiance en soi, l'inné et l'acquis, la volonté et surtout l'amitié.   

jeudi 18 août 2016

Vos lecture #136: La ménagerie de Sarah Bernhardt de Jean-Luc Komada

Ce roman épistolaire fictif brosse le portrait de Sarah Bernhardt à travers les échanges de courriers entre l’acteur Jean-Mounet Sully, qui entretient avec l’actrice une liaison tumultueuse et s’inquiète de sa fréquentation avec un jeune premier, Victor, et Louise Abbéma, une amie très proche de Sarah. Empreint de jalousie, Mounet-Sully tente de convaincre Louise d’espionner la tragédienne à son compte.

Tous deux font entrevoir, à travers des dialogues drôles et captivants,  des facettes méconnues d’une femme à la fois enthousiaste, romantique et provocatrice, fervente militante politique remplie de valeurs fraternelles et de modernité.

 Ce livre a été lu dans le cadre de mon partenariat avec Publishroom, maison d'auto-édition. Vous pouvez retrouver cette histoire sur cette page, ici!

 Et il compte pour mon challenge des pirates!        
Mon avis:
  C'est par le biais de ce drôle de roman épistolaire que nous faisons connaissance de Sarah Bernhardt. Avec beaucoup d'humour, et un langage que j'ai adoré j'ai découvert tout un mode de vie plein d'extravagances et de folies qui ne masque pas toujours les douleurs et les blessures de la vie. 
   Si au début les piques sont fréquentes entre Jean-Mounet Sully et Louise Abbéma, au fil de leurs courriers ils vont finir par s'apprécier et se comprendre. Tous deux fous de Sarah mais de manière différente, ils nous en brossent un portrait coloré et très tendre.  
  Mais loin d'être juste une ode à la gloire de l'artiste, de nombreux thèmes sont abordés et la société de l'époque est parfaitement décrite. De l'homosexualité, fréquente dans le milieu artistique, au deuil du parent en passant par l'architecture de Paris et la place de la femme dans cette fin du XIX, nous sommes happés par cet univers étrange et fascinant. Les détails de certaines scènes m'immergeaient totalement d'autant que quelques noms m'étaient familiers. Hugo, Wilde, Proust... De grandes figures de la littérature et du théâtre toutes liées à cette actrice fabuleuse et excentrique qui ne vivait bien qu'entourée de sa ménagerie d'animaux sauvages et de ses compagnons. Libre tout au long de sa vie, elle était une une femme qui s'assumait toujours que ce soit sexuellement ou financièrement. Très en avance pour son époque, il est clair qu'elle ne fut pas épargnée par la presse ou même par certains de ses pairs. Pourtant, jamais elle n'a déviée de sa route.
  Elle parcouru le monde, eu des liaisons avec les plus grands dirigeants, fut ruinée une multitudes de fois, riche à foison et pour toujours elle restera La Grande Sarah Bernahrdt. La Divine.

vendredi 12 août 2016

Vos lectures #135: Le poids des régimes de Sophie Deram

Le poids des régimes par SophiederamNutritioninste-diététicienne, Sophie Deram partage dans "Le poids des régimes" ses astuces et recettes pour conserver un poids stable tout en évitant les régimes restrictifs. 
  Les objectifs: reprendre du plaisir à table, manger mieux et faire la paix avec son corps!

 Ce livre a été lu dans le cadre de mon partenariat avec Publishroom, maison d'auto-édition. Vous pouvez retrouver cette histoire sur cette page, ici!









Mon avis:  
  Dans ce livre, Sophie Deram ne se contente pas de donner des recettes de cuisine. Elle prend la peine d'abord d'expliquer son cheminement qui l'a menée à changer sa façon de s'alimenter.
   En s'appuyant sur des études précises, en expliquant le fonctionnement du corps et en analysant le rapport qu'a la société actuelle avec le corps et la nourriture, elle est parvenue à trouver son équilibre et le partage ici. 
  Même si personnellement, j'ai eu un peu de mal avec toute cette analyse, il est clair que de nombreuses personnes peuvent s'y retrouver. De plus, les recettes offertes sont particulièrement savoureuses
  Alors, à vos fourneaux!













dimanche 7 août 2016

Vos lectures #134: Croque-notes de Jacques Lévêque

Croque-notes par Croqueno Après une enfance de "titi" parisien, à peine sorti d'une adolescence peu commune qu'il nous raconte avec sa gouaille coutumière, Jacques  poursuivra ses études du piano. Pour vivre, il jouera au Vieux Colombier où  se produisaient alors Sydney Bechet, Claude Luter et Georges Brassens. Peu de temps après, lors de l'ouverture du célèbre Tabou il sera le préposé à la "commode" pour faire un fond musical sur des films muets de Charlie Chaplin. Il partagera les nuits de Saint-Germain des Prés avec Juliette Greco, Boris Vian et Vadim. Grâce à son ami Georges Friboulet, alors directeur technique du Conservatoire de Paris, il peaufinera son art musical en suivant les cours de contrepoint et d'orchestration. 

Ce livre a été lu dans le cadre de mon partenariat avec Publishroom, maison d'auto-édition. Vous pouvez retrouver cette histoire sur cette page ici!

Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates!




Mon avis:
Dans cette courte autobiographie, l'auteur nous entraîne dans le Paris d'après-guerre, dans les petits cafés réputés ou intimistes, nous fait croiser des gens atypiques et drôles, des personnalités pas encore célèbres. Jacques Lévêque nous emmène même dans l'Afrique colonialiste pour y jouer du piano ou gérer un hôtel. Avec humour, il nous raconte son parcours, ses efforts avortés pour devenir un bandit, ses amours et cette fabuleuse liberté de vivre sa vie d'artiste tout au long de sa vie. Une très jolie découverte!

mercredi 3 août 2016

Vos lectures #133 Enchantement de Evelyne Contant (4 vol.)

Couverture de Enchantement, tome 1 : La pierre de lune  La peur, l’amour…la trahison, c’est ce que je ressens à propos de ma nouvelle vie. Une vie que je n’ai jamais souhaitée, du moins, pas de cette façon.
J’ai certainement rêvé d’aventure et d’émotions, de m’évader de ma vie plutôt ordinaire… mais rien de tout cela ne pouvait me préparer à ce qui s’est produit comme un bingbang dans ma normalité…
Une sorcière, une vraie, m’a annoncé qu’en réalité, je ne suis pas une humaine! Moi, Lou Mills, je suis une magique, comme elle!


Merci à l'auteure de m'avoir proposé son livre!

Pour l'acheter, c'est ici! 0.99 cts, n'hésitez pas!

Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates!






Mon avis:
 Un grand merci à Evelyne pour m'avoir envoyé son livre. J'avais déjà été attirée par la couverture et je dois dire que l'histoire m'a transportée!!!
  Lou est une jeune femme tranquille qui travaille dans une bibliothèque et vit chez ses parents. Si au début elle paraît un peu jeune et très (trop) sage, lorsque les évènements s'enchaînent, elle semble se révéler. Son caractère s'affirme considérablement. J'adore sa manière de riposter et de ne jamais céder. Prête à relever tous les défis que sa nouvelle vie lui offre, elle apprend à devenir un leader charismatique!
  Près d'elle, nous découvrons un humain, Zach. Très proche d'elle de par leurs origines communes, j'ai eu un peu de mal avec lui. Il me semble un peu trop geignard et trop jaloux. Cependant, son amitié est très précieuse pour Lou car il est comme un lien qui la relie encore à son passé d'humaine.
   Et puis il y a Lord Black. Lou sait qu'elle doit se méfier de lui tant sa réputation le précède. Cruel, cet homme a une grande influence sur le monde des Magiques. Si au début l'on sait très peu de choses sur lui, j'avoue que son arrivée m'a totalement soufflée! Jamais je n'aurai imaginé un "méchant" représenté ainsi!
  Pour ce qui est des autres personnages, ils sont tous plus ou moins attachants mais on tous un rôle essentiel auprès de Lou.  J'ai notamment beaucoup aimé  Flicka. C'est une fille solaire qui apporte le brin de folie qu'il faut dans la vie de Lou!
   L'ambiance dans ce livre est fabuleuse. La manière dont l'auteure utilise la mythologie est très originale et elle a su créer un monde riche et fascinant. De plus, il y a une tension sexuelle entre deux personnages particulièrement bien emmenée, d'autant que jamais ils ne cèdent! Enfin, pour ce qui est des surprises et des révélations, j'ai été gâtée! Le tout avec des expressions canadiennes qui peuvent être déroutantes au début mais que personnellement, j'ai adoré!
    Bref, j'ai été littéralement happée par cet univers étrange et original et j'ai hâte de lire la suite. 

Ayant eu la joie de discuter avec Evelyne, je sais donc que le tome 2, Atlantide, sortira fin septembre, début octobre. 
Pour ce qui est des deux derniers tomes, je ne connais pas leurs dates mais déjà leurs titres:
  tome 3: La table d'émeraude
  tome 4: La porte de l'Enfer  

Vous pouvez aussi la rejoindre sur sa page Facebook