mardi 29 novembre 2016

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? #17

J'adore le rendez-vous hebdomadaire "C'est lundi, que lisez-vous?" Mais comme parfois, d'une semaine à l'autre, je lis encore le même livre, il est difficile pour moi de faire ce post toutes les semaines. Alors j'ai décidé de le mensualiser!

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? 

Impayables de Marc Bonnet
L'autre destinée de Claude Marquis
Rien n'est acquis de Sandrine Rodrigues
Le cerbère enchaîné de Renaud Crepel
Sinder de Jane Devraux

 Et le mois prochain, que lirez-vous?

En partenariat avec Publishroom
La vie en face...Ne vous déplaise de Anne Dejardin
Les aventures fantastiques du Prince Jérémie de Bruno Houin

En partenariat avec Julien Valat
Vagabonds

En partenariat avec Hélène Louise
Le choix d'Horace

En lecture commune avec mes copines:
Ten tiny breaths tome 1de K.A. Tucker

Et si j'ai le temps 
Driven de K. Bromberg
Reste de Riley Hart


Et vous, qu'avez-vous lu? 

Vos lectures #155: Rien n'est acquis de Sandrine Rodrigues (2 vol.)


  Alors qu’elle monte dans l’avion pour rejoindre son meilleur ami aux États-Unis, Tess rencontre Adam. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat. Ils se retrouvent à Boston et entament une relation passionnelle.
Mais leur amour sera-t-il assez fort pour faire oublier à Tess le traumatisme qu’elle a vécu il y a quelques années à peine ? Résistera-t-il aux tentatives répétées de Marissa, l’ex d’Adam, pour le faire cesser ? 

 Ce livre a été lu en partenariat avec Publishroom. Pour le retrouver, c'est ici!







Mon avis:
   Le sujet est bien trouvé et attractif. La rencontre entre Tess et Adam est vraiment sympa et touchante. 
  Tess, qui cache un lourd secret est attachante mais j'avoue que j'avais hâte qu'elle raconte enfin ce qui lui été arrivé. Et lorsqu'elle le fait, il m'a semblé du coup que sa relation avec Adam était un peu rapide. Mais après tout, pourquoi pas? De plus, elle n'a pas tout révélé. J'espère que dans la suite, la révélation se fera plus rapidement.
  Adam lui est un homme à la tête de son entreprise. Si il est sympathique et très prévenant envers Tess, je dois dire que ses accès de colère m'ont un peu déboussolée. Pas toujours très cohérents avec la situation, je n'ai pas compris pourquoi il était obligé de s'éloigner d'elle à chaque contrariété. Cache-t'il un lourd secret lui aussi pour expliquer le fait qu'il a du mal à se contrôler?
  Enfin, près d'eux, il y a le meilleur ami de Tess. Si je suis admirative de cette relation limite fusionnelle entre eux, personnellement, j'aurai eu du mal à le supporter si mon compagnon agissait ainsi avec une amie!
  Bref, si quelques détails m'ont gênée, j'ai appréciée l'écriture de l'auteure. Il y a énormément de potentiel dans cette histoire et j'espère que cela sera exploité. Je suis curieuse de voir comment cette relation va évoluer dans le temps surtout avec la révélation qui doit être faite!

lundi 28 novembre 2016

Vos lectures #154: Agatha Howlett, simple mortelle de Renaud Crepel (4 vol.)


  Agatha Howlett, jeune fille de 14 ans au look gothique, vient tout juste d'emménager avec sa mère dans une grande maison héritée d'un oncle éloigné. Un soir, intriguée par une voix qui semble l'appeler de la cave - plus précisément d'une arche de pierre - elle s'engage à l'intérieur et y découvre un escalier abrupt. Malgré son appréhension, elle descend les marches étroites et sombres qui la mènent dans un monde étrange gouverné par les dieux de la Mort des différentes mythologies.
À peine arrivée, Agatha doit faire face au mythique Cerbère qu'un individu aussi mystérieux que sinistre, a décidé de libérer. Échappant de peu aux dents acérées du chien à trois têtes, Agatha est d'abord accusée de sa mise en liberté avant de se voir chargée d'une mission : elle doit aller dans le royaume nordique des Nains pour y récupérer une nouvelle chaîne.
  Elle sera accompagnée dans sa quête par un groupe d'aventuriers : un cow-boy, un guerrier viking, un bretteur écossais et une femme agent du KGB aux motivations troubles. 

Un grand merci à l'auteur Renaud Crepel de m'avoir envoyer son livre! Vous pouvez le trouver sur Amazon!

Mon avis: 
  Quelle agréable surprise avec cette fantasy pour jeune public. Je dois dire que j'y ai trouvé une belle singularité!
  Agatha est une jeune ado un peu gothique avec un anneau dans le nez (ce n'est pas courant et j'ai adoré!) qui a un super sens de l'humour et de la dérision. Cette gamine fonceuse est vraiment géniale. Seule avec sa mère qui elle aussi sort de la norme compte tenu de sa famille, j'aurai aimé quelques détails sur son père mais ce n'est pas bien grave. 
  La maison dans laquelle elles arrivent est absolument parfaite pour cette histoire mais encore une fois, j'aimerai plus de détails sur le fameux oncle qui l'a léguée. 
  Avec une écriture fluide et simple, l'auteur à largement de quoi séduire les jeunes lecteurs qui y trouveront une jeune fille aventureuse et une histoire simple bien que pleine d'originalité. En tant qu'adulte, j'ai adoré pour toutes les références aux Dieux des différentes cultures et à diverses époques, pour la façon dont le monde des morts et celui des vivants sont liés, pour l'ironie qui émaille souvent les dialogues et pour la manière simple et sans chichis dont est construite l'histoire!
  De plus les compagnons sont tellement attachants! Comment ne pas adorer Leifr en gros nounours affectueuxD'autant que lui est quelques autres ont réellement existé!
  Rapide à lire j'ai trouvé ce livre bien trop court surtout que la fin nous laisse avec une Agatha plongée dans les ennuis jusqu'au coup avec sa mère! J'espère que la suite nous montrera comment elle va pouvoir expliquer toute son aventure à sa rationnelle de maman!
   

samedi 26 novembre 2016

Vos lectures #153: Sinder de Jane Devraux (3 vol)


  Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.
Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.
Jamais, Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »
  Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ? 




Mon avis: 
  J'avoue que j'ai eu un peu de mal à voir ou l'auteur voulait en venir. L'histoire est un peu longue a démarrer alors qu'il y a moins de 200 pages. 
 Tour à tour, Sandre et Josh prennent la parole. Et pour le coup, j'avais l'impression de lire les journaux intimes de 2 ados qui découvrent la puberté et la sexualité
  Même si ils sont attachants, Sandre reste bien trop mystérieuse. C'est très long pour découvrir ce qu'il en est de ses parents.
  Josh est l'archétype du garçon populaire mais gentil. Il n'a rien de bien particulier non plus. Pourtant, ensemble, ce duo matche totalement. Ils sont mignons et attendrissants. 
  Tous les deux ils doivent se protéger de la jungle que le lycée peut être et il faut bien reconnaître que les clichés s'accumulent quand il s'agit des différents élèves qui les entourent et des fêtes auxquelles ils participent.
  Bizarrement, l'écriture de Jane Devraux a su pourtant accrocher mon intérêt d'autant qu'à la fin, il y a une sacré révélation qui va tout bouleverser! 


  Josh a bouleversé sa vie. A cause de lui, elle va devoir se farcir la famille parfaite, à cause de lui tout le lycée la prend pour une fille facile, une pute, une briseuse de ménage…
Sandre a tout changé, elle l’a manipulé, elle s’est foutue de sa gueule. A cause d’elle, Marcy n’est plus l’unique, à cause d’elle, il est complètement déboussolé.
  Ils voudraient s’éviter, mais ils n’arrêtent pas de se croiser. Comment vont-ils pouvoir se supporter ?












 Mon avis:
  Dans ce second tome, les adultes sont bien plus présents. En particulier le père de Sandre. Et c'est vraiment le père idéal. Tellement compréhensif, à aucun moment il ne porte des jugements sur sa fille.
  En fait, la seule personne qui la juge, c'est elle-même. Compte tenu de son passé, il est vrai qu'il est difficile pour elle de se construire en tant que femme.
  Josh quant à lui, prend des décisions importantes et ose enfin s'affirmer. Il mûri et ce n'est pas trop tôt!
  Autour d'eux, certains élèves se précisent un peu plus. Ils sont un peu plus présents et les plus sympas se découvrent.
  Comme pour le premier tome, c'est encore comme un journal intime sans grand intérêt mais je ne peut pas m'empêcher de vouloir savoir ce qu'il va advenir de Josh et Sandre. D'ailleurs, je regrette un peu que l'on n'en sache pas plus sur la mère de Sandre alors qu'au début, le sujet été clairement abordé. J'espère que la suite sera plus révélatrice!


  Sandre et Josh sont devenus des adultes avec un travail, un appart, des nouveaux amis…
Ils ne se voient que rarement, mais chacune de leur rencontre leur rappelle à quel point l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante.
Josh en voudrait plus, alors que Sandre, elle refuse de s’engager. C’est lorsqu’ils décident de renoncer que leur vie à tous les deux se retrouve chamboulée.












Mon avis: 
Autant dans les précédents tomes j'ai trouvé Josh et Sandre particulièrement attachants, autant ici, j'ai eu envie de les claquer en permanence!
  Josh, que j'avais trouvé très mûr et réfléchi réagi ici de manière totalement inconsciente sans se soucier des conséquences. 
  Sandre, qui refuse de ressembler à sa mère (ce qui est tout à fait normal) fait, d'une certaine manière, exactement la même chose. De plus, elle emploie des mots extrêmement violent en abordant le thème de l'avortement (je ne vous dis pas qui est concernée) qui m'on vraiment choquée!
  Si je fais abstraction de tout ça, certains personnages réapparaissent comme des fleurs et je ne comprends absolument pas la réaction de Sandre à leur égard. Elle a perdu toute sa hargne et sa fougue que nous lui avons connue! Ou plutôt, elle ne l'utilise pas du tout envers les bonnes personnes.
   Bref, si j'ai aimé découvrir comment tout allait se démêler, ce dernier volume est bien moins bon que les autres et m'a laissé mitigée.     

Bilan de la saga: Rien de bien extraordinaire ici. J'ai aimé l'écriture de l'auteure qui a su rendre son histoire accrocheuse mais je n'ai pas aimé le virage qu'elle a fait prendre à ses personnages dans le dernier tome. C'est dommage parce qu'il y avait beaucoup de potentiel.  


jeudi 24 novembre 2016

Vos lectures #152: L'autre destinée de Claude Marquis

L'autre destinée par Jean Claude Marquis
 Sébastien est un jeune fêtard et prétentieux, fils de vigneron à la tête d'une grande fortune. Le soir de la fête de ses 18 ans, ivre, il finit par s'évanouir dans un fossé. Pendant ce temps, ces meilleurs amis sont tués dans un accident de voiture. Quand Sébastien se réveille, son corps n'est plus le sien...

 Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom. Pour le retrouver, c'est ici!










Mon avis:
J'ai adoré le thème de ce livre. Il démarre avec un vieux mourant, Michel, pétri de regrets sur sa vie. Puis, nous rencontrons un Sébastien dans un sale état qui fini par sombrer dans un fossé. A son réveil, Michel est dans le corps de Sébastien. 
  Tout le monde voyant le jeune le pense amnésique et, en même temps que Michel quelque peu secoué, nous découvrons un garçon égoïste et totalement perdu, qui a fait l'erreur de trop. Michel, qui voit là une nouvelle chance de refaire sa vie, va tout faire pour changer aux yeux de tous. 
   Ce livre se lit très vite. Les personnages sont attachants bien qu'un peu trop coincés selon moi. De même les dialogues entre les Sébastien et son amie sont bien trop guindés. Mais j'ai beaucoup aimé découvrir cette histoire même si Sébastien devient trop "parfait" selon moi. Beaucoup de thèmes sont abordés comme la perte, le pardon, les regrets.
  La fin est surprenante, douce-amère parce que finalement, on sait déjà qu'il ne va en rester qu'un...

lundi 7 novembre 2016

Vos lectures #151: Impayables de Marc Bonnet

Impayables par Marcobonnel  Après un séjour en Angleterre, Jean-Baptiste, jeune professeur, revient à Paris pour trouver un emploi. Après des recherches infructueuses, il intègre le Cours François, qui dispense des cours de français à des élèves venus des quatre coins du monde. Il va alors découvrir une institution, ses luttes internes, ses rivalités mais aussi sa camaraderie et ses personnages insolites. De Sauvignon l'ours mal léché à Borniol au savoir encyclopédique ou Appolonis, le bourreau des coeurs, les personnages sont parfois atypiques, parfois exaspérants ou attendrissants, mais surtout constamment drôles.

Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom et vous pouvez le retrouver ici! 







Mon avis:
  Chaque chapitre représente ici un mois qui passe. Et chacun d'eux est l'occasion de raconter une anecdote, un bout de vie de Jean-Baptiste ou  de parler d'un collègue
  J'ai bien aimé l'écriture de Marc Bonnet. Vive et enjouée, elle rend notre jeune professeur fort sympathique. Avec beaucoup de tendresse, celui-ci nous brosse des portraits piquants des différents profs de ce fameux Cours François. 
  C'est très court à lire mais c'est léger, un brin rétro et joyeux! Une chouette découverte encore une fois!